Allaitement : une contraception naturelle fiable ?

Toutes les méthodes de contraception féminine ne sont pas compatibles avec l'allaitement, c'est le cas notamment de certaines pilules. Ainsi, l'allaitement peut-il être un moyen de contraception naturelle efficace ?

Publicité
Publicité

© Istock

Allaitement : un moyen de contraception ?

Publicité

Il est démontré que l'allaitement permet d'espacer les grossesses. Les tétées stimulent la production d'une hormone, la prolactine. Cette dernière permet la production de lait maternel et stoppe l'ovulation. Mais pour être un moyen de contraception réellement efficace (98 % selon les dernières études), l'allaitement doit être effectué nuit et jour et ne concerne que les femmes qui n'ont pas eu de retour de règles. Cette technique appelée méthode de l'allaitement maternel et de l'aménorrhée (MAMA) est efficace jusqu'aux 6 mois de l'enfant. Au-delà, il faudra choisir une autre méthode de contraception.

Quelques précisions sur l'allaitement comme moyen de contraception

Lorsque l'on utilise la méthode de l'allaitement comme contraception, il faut que celui-ci soit complet, c'est-à-dire :

– Il ne doit y avoir aucune introduction de solide ou autre liquide.

– Le bébé doit prendre le sein au moins 6 fois par jour sans intervalles de plus de 6 heures entre chaque tétée.

– Le tire-lait ne remplace aucunement une tétée.

– Une tétée doit durer au minimum 5 minutes.

Autres moyens de contraception durant la période d'allaitement

De nos jours, il existe de nombreuses méthodes contraceptives. Il est possible de faire le choix entre la pose d'un implant ou d'un stérilet ou l'utilisation du préservatif. Les pilules microprogestatives ne sont pas contre-indiquées pendant la période d'allaitement.

Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité