DIU : les tests à faire avant la pose d'un stérilet

Publié le 01 Janvier 2018 par La Rédaction Médisite
Le stérilet est un moyen de contraception efficace qui peut être implanté par un médecin généraliste, un gynécologue ou une sage-femme. Le stérilet se pose après une consultation préalable incontournable.
Publicité

5651068-inline-500x352.jpg© Istock

Pose d’un stérilet: consultation préalable obligatoire

Le DIU ou dispositif intra-utérin est un stérilet au cuivre. Il ne peut être posé qu’en l’absence de contre-indication. C’est la raison pour laquelle toute femme souhaitant utiliser ce moyen de contraception très fiable doit en premier lieu subir un examen gynécologique minutieux. Celui-ci permet au praticien de s’assurer que sa patiente est apte à recevoir un DIU. L’examen préalable à la pose d’un stérilet permet de vérifier:- l’absence d’une grossesse ;- l’absence d’une infection gynécologique ou d’une IST (Infection Sexuellement Transmissible) ;- la position, la taille, la forme et l’état de l’utérus.En règle générale, la patiente doit avoir effectué avant cette consultation un frottis cervico-vaginal ainsi qu’un test de grossesse. Au cours de la consultation préalable à la pose d’un DIU, une échographie peut être effectuée afin de vérifier que la cavité utérine est parfaitement saine.

Publicité
Publicité

DIU: les contre-indications

Parmi les contre-indications à la pose d’un DIU, on retrouve la grossesse, le cancer de l’utérus, une malformation de l’utérus, les polypes, l’adénomyose ou endométriose utérine. Quant aux fibromes, ils représentent une contre-indication à la pose d’un stérilet uniquement s’ils se situent sur la paroi interne de l’utérus. Ce sont les fibromes sous-muqueux, dits aussi intra-cavitaires. En revanche, un stérilet peut être posé chez une patiente qui présente un fibrome sur la paroi externe de l’utérus, c’est-à-dire un fibrome sous-séreux.

mots-clés : Stérilet, Pose sterilet, Diu
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X