Contraception masculine thermique : comment ça fonctionne ?

Contraception masculine thermique : comment ça fonctionne ?©iStock

A la recherche d’un moyen contraceptif masculin autre que le "traditionnel" préservatif ? Pensez à la technique thermique : cette méthode de contraception pour homme est aussi efficace que simple à utiliser.

Publicité
Publicité

Contraception masculine thermique : quel est le principe ?

La température des testicules est naturellement inférieure de 2 à 4 °C à celle de la température corporelle. C’est cet écart de température qui permet une bonne spermatogenèse (production de spermatozoïdes). La contraception masculine thermique (CMT) consiste simplement à augmenter la température des testicules de 2 °C pour inhiber la production de spermatozoïdes. Pratiqué dans de bonnes conditions, ce moyen de contraception pour homme aurait un taux d’efficacité similaire à celui de la pilule contraceptive pour femme.

Comment utiliser ce moyen de contraception pour homme ?

Publicité

Même s’il existe de rares cas de contraception masculine thermique chirurgicale par suspension des testicules, il est plus courant d’utiliser un sous-vêtement spécial. Il remonte les testicules du scrotum vers la poche inguinale superficielle pour les « réchauffer » : c’est indolore et cela n’entraîne pas d’effets secondaires. Pour que ce moyen contraceptif pour homme soit efficace, le sous-vêtement doit être porté au moins 15 heures chaque jour. Le seuil contraceptif (moins d'un million de spermatozoïdes mobiles/ml) est généralement atteint dans les 2 à 4 premiers mois. Il doit être confirmé par le résultat de deux spermogrammes. La CMT ne peut être pratiquée que 4 ans d’affilée. Il est recommandé d’utiliser un autre moyen de contraception dès l’arrêt de la CMT, même s’il faut souvent attendre 6 à 9 mois pour retrouver un taux de spermatozoïdes normal.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité