IVG : le délai légal pour faire un avortement

IVG : le délai légal pour faire un avortement©iStock

Connaissez-vous vraiment le délai d'une IVG ? L'avortement est un droit mais aussi une pratique qui est soumise aux textes de loi. Découvrez le délai légal pour une IVG médicamenteuse et une IVG chirurgicale.

Publicité
Publicité

Quel est le délai pour une IVG médicamenteuse ?

L'IVG médicamenteuse est la première option possible dans le cas d'un avortement. Elle peut être pratiquée jusqu'à la fin de la cinquième semaine de grossesse, c'est-à-dire 7 semaines après le début des dernières règles. Cette date limite peut être prolongée jusqu'à 7 semaines de grossesse (soit 9 semaines après le début des dernières règles) si la patiente choisit une hospitalisation dans un établissement de santé. Autrement, ce type d'IVG se pratique à domicile, après avoir consulté un médecin ou une sage-femme, avec la prise de deux comprimés différents.

Quel est le délai pour une IVG chirurgicale ?

Publicité

L'IVG chirurgicale peut être pratiquée jusqu'à la fin de la douzième semaine de grossesse, c'est-à-dire jusqu'à 14 semaines après le début des dernières règles. Cette méthode est exclusivement mise en œuvre dans un hôpital ou une clinique pouvant pratiquer des avortements. L'intervention dure environ 10 minutes, sous anesthésie locale ou générale, et consiste à aspirer l'œuf. Le col de l'utérus est dilaté pour permettre l'insertion d'une canule reliée à un dispositif d'aspiration. Dans tous les cas, si l'on souhaite avorter, il est important de réagir rapidement : deux consultations médicales sont nécessaires au préalable avant l'intervention proprement dite.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité