Stérilet au cuivre : les effets secondaires

Stérilet au cuivre : les effets secondaires©iStock
Publicité

Le stérilet en cuivre fait partie des moyens de contraception les plus utilisés. Apprécié pour son efficacité et son côté pratique, il a l’avantage d’être totalement indolore. Dans certains cas, il faut toutefois savoir que le stérilet en cuivre a des effets secondaires. Après la pose d’un stérilet, à quels désagréments peut-on s’attendre ? 

Publicité

Premier effet secondaire du stérilet en cuivre : une modification du cycle menstruel

Le stérilet en cuivre est un Dispositif intra-utérin (DIU) qui ne libère pas d’hormones. S’il est correctement placé, il se contente de provoquer une micro-inflammation des parois de l’utérus, ce qui rend impossible l’implantation d’un embryon. Théoriquement, le stérilet en cuivre n’a donc aucune influence sur le cycle menstruel. Il arrive toutefois que ce dernier soit perturbé : les règles sont alors plus longues, plus abondantes et parfois même plus douloureuses.

Petits saignements entre les règles : un autre effet secondaire du stérilet sans hormone

Le phénomène s’explique aisément : avant et après l’arrivée des règles, l’organisme produit un taux d’hormones (les œstrogènes) particulièrement important. Résultats ? Les muqueuses, déjà fragilisées par la présence du stérilet, saignent légèrement. Les pertes de sang peu abondantes entre deux périodes de règles sont donc tout à fait normales lorsque l’on porte en stérilet en cuivre. Attention toutefois, si ces saignements durent plus de 2 jours, il est nécessaire de consulter un gynécologue.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité