Douleurs de règles liées au stérilet : pourquoi ?

Le dispositif intra-utérin (DIU) au cuivre ou hormonal, appelé stérilet, est un mode de contraception d’une grande fiabilité. Malgré son efficacité, certaines femmes demandent un retrait du stérilet en raison des douleurs à l’approche des règles.

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x332.jpg© Istock

Les douleurs de règles liées au DIU en cuivre

Le stérilet est posé par le gynécologue et nécessite un suivi régulier par ce dernier. Parmi les effets secondaires possibles et reconnus de la pose d’un stérilet, il y a des douleurs lors de la période des règles. Avec le DIU au cuivre, les règles sont souvent plus abondantes et durent jusqu’à 8 jours. Les douleurs qui les accompagnent n’ont rien de systématique mais constituent un motif majeur de demande de retrait du DIU. A quoi sont dues ces douleurs ? La présence du stérilet dans la cavité utérine va entraîner l’apparition de réactions inflammatoires dues au largage de prostaglandine. Toutefois, ces douleurs ne sont pas une fatalité. Il est possible de les traiter tout en gardant le DIU et en conservant donc un mode de contraception efficace. Pour cela, le médecin peut prescrire des antalgiques et des anti-inflammatoires non stéroïdiens, sans que cela n’altère l’efficacité de la contraception.

Publicité

Retrait du stérilet

Si malgré le traitement prescrit par le spécialiste, les douleurs persistent, il est important de revoir son gynécologue. En effet, les douleurs peuvent provenir d’une infection gynécologique ou d’un stérilet de taille inadaptée à l’utérus de la femme. Pour les femmes dont l’utérus est petit, il existe en effet des DIU au cuivre « short », c’est-à-dire de petite taille. Le stérilet trop grand sera alors retiré pour être remplacé par le « short ».

Publicité

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité