Ligature des trompes : les effets secondaires

Publicité

Lorsqu’une femme souhaite vivre sa sexualité sereinement sans avoir peur de tomber enceinte de manière définitive, elle peut avoir recours à une ligature des trompes. Cette opération reste relativement banale du point de vue chirurgical. De plus, elle a l’avantage de n’avoir que peu d’effets secondaires. Attention toutefois, les risques d’une ligature des trompes ne sont pas nuls. Aussi, il est important d’en prendre connaissance avant d’envisager cette éventualité.

Publicité

Infections : l’un des risques majeurs d’une ligature des trompes

Bien que la ligature des trompes soit une opération relativement simple et rapide à réaliser (généralement pas plus de 30 min), elle n’est pas totalement anodine. Elle consiste en effet, dans un premier temps, à sectionner la trompe puis, dans un second temps, à la ligaturer. Comme dans toutes chirurgies, une infection locale des tissus opérés n’est pas totalement exclue. Si une fièvre accompagnée de frissons, d’une fatigue intense et de nausées se déclare durant les jours qui suivent l’opération, il est impératif de se rendre immédiatement chez son médecin ou son gynécologue.

Autre effet secondaire possible de la ligature des trompes : des saignements vaginaux

Publicité

La ligature des trompes peut potentiellement occasionner des saignements vaginaux peu après l’opération chirurgicale. De même, cette dernière peut perturber la régularité du cycle menstruel. Dans ce cas, il est inutile de s’alarmer, mais une visite de contrôle chez son médecin est toutefois indispensable.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité