Retrait d'un stérilet (DIU) en cuivre : combien de temps durent les saignements ?

Le stérilet en cuivre, aussi appelé dispositif intra-utérin en cuivre, est une méthode de contraception non hormonale. Sa pose et son retrait doivent être pratiqués par un médecin, un gynécologue ou une sage-femme. Comment se passe le retrait d'un DIU, et quels sont les effets sur l'organisme ?

Publicité
Publicité

© Istock

Avantages et inconvénients d'un stérilet en cuivre

Le stérilet en cuivre ne contient pas d'hormones. Il est donc plus sain pour l'organisme, et est particulièrement adapté chez les femmes qui ne tolèrent pas les hormones ou chez celles présentant des antécédents de thrombose veineuse, d'embolie pulmonaire, de cancer du sein ou de problème cardiaque. Le DIU en cuivre entraîne cependant des règles longues et abondantes. Il n'est donc pas recommandé chez les femmes qui ont déjà des règles importantes.

Publicité
Retrait d'un stérilet en cuivre

Le stérilet en cuivre a une durée de vie très longue, et doit être retiré entre 5 et 10 ans après la pose. Il peut cependant être retiré à tout moment en cas de désir de grossesse ou en cas de contraction d'une maladie sexuellement transmissible. Le retrait du dispositif se fait par un médecin, un gynécologue ou une sage-femme. Celui-ci tire, à l'aide d'une pince spéciale, sur les petits fils qui sortent au niveau du vagin jusqu'au retrait du DIU. Une douleur peut être ressentie au moment du retrait. Celle-ci peut être atténuée avec la prise d'antalgiques, deux heures avant le geste. Des saignements vaginaux sont possibles après le retrait, mais ceux-ci doivent être modérés et ne doivent pas durer plus de 48 heures si le stérilet a été retiré en dehors des périodes de règles.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité