Le jeûne intermittent, la solution pour maigrir durablement ?

Publié le 22 Mai 2019 par Pauline Capmas-Delarue, journaliste santé
Moins un régime qu’un mode de vie, le jeûne intermittent possède de multiples bienfaits. Grâce à lui, il est possible de maigrir rapidement et sur la durée, mais aussi d’améliorer sa santé. On fait le point avec le naturopathe Romain Vicente.
Publicité

Le jeûne intermittent, qu’est-ce que c’est ?

Le jeûne intermittent, la solution pour maigrir durablement ?© Istock

Le jeûne intermittent, appelé “fasting” dans les pays anglo-saxons, consiste à ne rien manger pendant certaines périodes choisies. Il ne s’agit pas d’un régime, mais plutôt d’un mode d’alimentation, qui permet de revenir à un rythme plus naturel pour le corps. La période de jeûne dure plus longtemps que celle durant laquelle on peut manger.

“Nous ne sommes pas fait pour nous alimenter tout au long de la journée, le système digestif a besoin de repos”, explique Romain Vicente, naturopathe et auteur de Je jeûne ! (éd. Eyrolles). Il rappelle d’ailleurs qu’à l’époque préhistorique, les hommes ne faisaient pas trois repas par jour, puisque leurs repas dépendaient essentiellement de la cueillette et de la chasse.

Publicité
Publicité

Il existe plusieurs méthodes de jeûne intermittent. Le 16/8 consiste à sauter le petit-déjeuner ou le dîner, de manière à ne rien avaler pendant une plage de 16h. S’ensuit une fenêtre de 8h pendant laquelle on peut manger. D’autres préfèrent réaliser un jeûne de 24h, une ou deux fois par semaine, ou encore ne rien consommer un jour sur deux.

Le “régime du guerrier” a été créé en 2001 par Ori Hofmekler, un ancien membre des Forces Spéciales Israéliennes. Cette forme de jeûne intermittent suppose de calquer ses habitudes alimentaires sur celles des guerriers préhistoriques : il s’agit donc de déguster de petites portions de fruits et légumes dans la journée, et de ne faire qu’un gros repas le soir. Le régime 5:2 peut aussi être assimilé au jeûne intermittent. Il consiste à alterner 5 jours d’alimentation normale et 2 jours de restriction calorique (600 kcal pour les hommes et 500 kcal pour les femmes).

Le jeûne nocturne, ou 16/8, est souvent la méthode la plus adoptée, car assez simple à mettre en place. D’autant que l’on peut commencer par une période de 12h ou 14h de jeûne, puis l’augmenter progressivement. “Pendant cette plage horaire, l’organisme peut se reposer et se régénérer”, souligne le spécialiste. “Se passer de nourriture permet de ne plus être sous ‘perfusion’ de sucre en permanence, et donc de puiser dans les graisses”.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X