10 erreurs qui vous empêchent de maigrir du ventre

Certifié par nos experts médicaux MedisiteMalgré toute votre bonne volonté, rien n’y fait : vous n’arrivez pas à perdre la graisse que vous avez autour du ventre. Peut-être à cause de petites erreurs insoupçonnées qui vous en empêchent ? Voici lesquelles. 
10 erreurs qui vous empêchent de maigrir du ventreIstock
Sommaire

Boire de l’alcool, même à faible dose

On connait les dégâts que peut engendrer l’alcool sur le foie, mais moins sur le poids. Or, un gramme d’alcool équivaut à pas moins de sept calories, qui vont être stockées directement dans le ventre : "Les calories apportées par l'alcool doivent être métabolisées par le foie, où elles sont transformées en triglycérides qui se stockent dans les adipocytes, cellules de stockage de la graisse", explique le docteur Pierre Nys, endocrinologue et nutritionniste interviewé par Medisite.

Sachant qu’un verre standard correspond à dix grammes, faites le calcul ! Par ailleurs, la consommation d’alcool stimule l’appétit et est ainsi propice au grignotage d’aliments gras, sucrés ou salés, ce qui va également favoriser la prise de poids.

Que faire alors ? Si ce n’est l’exclure, limiter sa consommation d’alcool à un ou deux verres par jour. Et comme le soulignent Véronique Liesse, Magali Castro et Pierre Van Vlodorp, nutritionnistes et auteurs du livre Les erreurs qui vous empêchent de maigrir, privilégier "les boissons alcoolisées à faible index glycémique (IG) comme le vin rouge ou le champagne", pour éviter que le taux de sucre dans le sang n’augmente trop rapidement et que les calories du repas ne soient trop facilement stockées.

Bannir absolument toutes les graisses

On les traque en permanence : les graisses, également appelées lipides, ont mauvaise presse. Cependant, attention à ne pas toutes les mettre dans le même panier ! Si les produits qui contiennent des acides gras saturés et trans tels que la viande ou les produits transformés sont à consommer avec modération car "facilement stockables dans le tissu adipeux" (et donc liés au surpoids et à l’excès de cholestérol notamment), il est important de ne pas faire l’impasse sur certains acides gras insaturés comme les oméga-3, que l’on considère comme de bonnes graisses. En effet, eux "favorisent le déstockage des graisses" et aident ainsi à prévenir le surpoids et les maladies cardiovasculaires qui peuvent y être associées.

Que faire alors ? Privilégier l’huile de colza, l’huile d’olive, le poisson gras (maquereau, sardine, etc.), l’avocat, les noix, riches en acides gras mono-insaturés et en oméga-3. Penser tout de même à inclure des aliments qui "sont naturellement pauvres en graisses trans et saturées : viande maigre, blanc du poulet, aliments demi-écrémés", pourvoyeurs de protéines. Garder en tête que les lipides doivent constituer 35 à 40% de l’apport énergétique journalier, ce qui revient à en consommer entre 77 et 88 grammes par jour pour les femmes, et 100 grammes pour les hommes.

Coffret Minceur de l'été : Perdez du poids rapidement !

mots-clés : Graisses saturées
Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

"Les erreurs qui vous empêchent de maigrir", Pierre Van Vlodorp, Véronique Liesse, Magali Castro. 2017, Alpen Editions.

"Chassez la graisse abdominale", Ysabelle Levasseur, Solène Raymond. 2019, Alpen Editions.

"Guide pratique pour faire le point sur votre consommation d'alcool". Santé publique France.

"5 aliments riches en fibres". Fédération française de cardiologie.

"Tabagisme, obésité et diabète : une interaction cliniquement importante". Revue médicale suisse. 2011.

La rédaction vous recommande sur Amazon :