Régime IG : qu'est-ce que l'indice glycémique

Le principe du régime IG : privilégier les aliments qui n’augmentent pas le taux de glycémie trop rapidement pour éviter le stockage des graisses. Pour cela, on se fie à l’indice glycémique de chaque aliment. Découvrez ce régime minceur à la carte.

Publicité

5940533-inline-500x334.jpg© Istock

Qu’est-ce que l'indice glycémique ?

Gradué sur une échelle de 1 à 100, l’indice glycémique d’un aliment correspond à sa teneur en glucides. Plus cet indice avoisine 100, plus l’organisme a tendance à transformer l’aliment en graisse rapidement et donc à le stocker. A l’inverse, plus cet indice s’approche de 0, et plus facilement il sera brûlé, favorisant donc la perte de poids. Ont un faible indice glycémique, par exemple, les avocats (10), les poireaux (15), les crustacés (5)... L’indice varie aussi selon le mode de préparation, par exemple 16 pour une carotte crue contre 47 lorsqu’elle est cuite.

Publicité
Publicité

Les grands principes du régime IG

Le régime IG permettrait de choisir le nombre de kilos à perdre tout en mangeant à sa faim, et de conserver sa silhouette durablement. On débute avec une phase dite offensive durant laquelle on maigrit vite pour se booster et se donner l’envie de continuer. Seuls les aliments à IG inférieur à 20 sont autorisés. Puis, une phase de déstockage qui vise une perte de poids au rythme de chacun, jusqu’à atteindre son poids de forme. Ici, on sélectionne des aliments à IG inférieur à 55. Enfin, une phase de stabilisation sur 6 mois avec réintégration des nouvelles habitudes alimentaires avec un IG inférieur à 70 et ponctuellement ceux entre 70 et 100 pour éviter la frustration. Comme pour tout régime, il est recommandé d’équilibrer son bol alimentaire en glucides, lipides et protéines.

 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X