Obésité : boire du thé vert aiderait à réduire les risques

Une récente étude américaine a démontré les effets bénéfiques de la consommation quotidienne de thé vert sur le poids, suggérant que la boisson puisse réduire les risques d'obésité en prévenant la prise de poids.

Publicité

Riche en antioxydants, le thé vert aiderait à prévenir les cancers et les maladies cardiovasculaires. Mais il serait également un véritable allié contre les kilos superflus et l'obésité. Une nouvelle étude américaine publiée le 8 février 2019 dans la revue The Journal of Nutritional Biochemistry a démontré que la consommation quotidienne de cette boisson avait des effets bénéfiques sur différents mécanismes impliqués dans la prise de poids.

Thé vert : une prise de poids réduite de 20%

Pour arriver à ce constat, les chercheurs ont mené des expériences sur des souris. Pendant huit semaines, un groupe de rongeurs recevait des aliments riches en graisses poussant à l'obésité, tandis que l'autre groupe était nourri normalement. Dans chaque groupe, la moitié des animaux recevaient également de l'extrait de thé vert mélangé à leur nourriture.

Publicité

Résultats : les souris soumises au régime riche en graisses et supplémenté en thé vert ont gagné environ 20% de poids en moins que celles qui recevaient le même régime sans la boisson. Des effets qui seraient associés à des changements bénéfiques au niveau du microbiote, augmentant le nombre de bonnes bactéries intestinales, rendant l'intestin moins perméable et luttant ainsi contre le syndrome de l'intestin perméable (maladie entraînant la libération de toxines dans la circulation sanguine). Par ailleurs, la résistance à l'insuline était améliorée et l'inflammation du tissu adipeux et des intestins amoindrie, deux phénomènes également liés à l'obésité.

Publicité

Des bénéfices observés à partir de 10 tasses par jour

"Cette étude apporte la preuve que le thé vert encourage la croissance des bonnes bactéries intestinales, ce qui entraîne une série de bénéfices qui réduisent significativement le risque d'obésité", affirme Richard Bruno, auteur principal de l'étude. Si de plus amples recherches sont nécessaires pour confirmer ces résultats, selon lui, ces effets pourraient être observés chez l'Homme à partir de dix tasses par jour : "Cela paraît beaucoup, mais ce n'est pas si exceptionnel dans certaines parties du monde."

Les chercheurs précisent également que ces bienfaits sont propres à la boisson et ne pourraient pas être retrouvés au travers de la prise de compléments alimentaires par exemple, le corps ne métabolisant pas de la même façon les substances selon la forme ingérée : "En consommer un petit peu au cours de la journée avec de la nourriture, comme les souris l'ont fait, semble être une meilleure solution."

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X