Grossesse nerveuse : quels sont les principaux symptômes ?

La grossesse nerveuse résulte d’un processus psychosomatique qui survient chez certaines femmes désireuses de tomber enceintes. C’est un peu comme si l’esprit réussissait à persuader le corps d’un début de grossesse. Mais peut-on la considérer comme une grossesse pathologique ?

Publicité
Publicité

5256104-inline-500x333.jpg© Istock

Grossesse nerveuse : qu’est-ce que c’est ?

On sait que les hormones sont régulées par le cerveau. C’est lui, ou plus précisément l'hypothalamus, qui distille les hormones indispensables aux différentes étapes du cycle menstruel. Mais dans le cadre de la grossesse nerveuse, ce déroulement normal est bouleversé par un trouble de nature psychique. Stress, angoisse, obsessions de tomber enceinte… Toutes ces émotions négatives peuvent contrarier le déroulement du cycle menstruel en retardant le pic ovulatoire et l’arrivée des règles. Chez certaines femmes, ces perturbations hormonales peuvent aller jusqu’à provoquer des nausées comparables à celles d’une femme enceinte, une prise de poids ou encore une fatigue intense.

Grossesse nerveuse : quelle prise en charge ?

Publicité

On retrouve ce type de manifestations cliniques chez les femmes qui ne parviennent pas à tomber enceintes ou chez celles qui redoutent la maternité. La grossesse nerveuse relève d’un mécanisme psychique complexe dont les répercussions somatiques peuvent être importantes. Si on ne peut pas parler de grossesse pathologique au même titre qu’une grossesse extra-utérine, par exemple, il n’en demeure pas moins que le trouble psychologique qui en est à l’origine est, lui, bien réel. Une prise en charge psychothérapeutique est parfois nécessaire pour aider la femme à exprimer sa souffrance.

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité