Arrêt de pilule et grossesse : des symptômes auxquels s'attendre ?

Arrêt de pilule et grossesse : des symptômes auxquels s'attendre ?©iStock

Différentes raisons peuvent expliquer un arrêt de pilule : changement de moyen de contraception, apparition d'effets secondaires indésirables, ou encore période de préménopause. Cependant, la cause principale justifiant l'arrêt de pilule reste majoritairement le désir de grossesse. Certains symptômes consécutifs à cet arrêt sont toutefois possibles.

Publicité
Publicité

Des symptômes d'ordre gynécologique suite à l'arrêt de la pilule

Toutes les femmes sont différentes face à l'arrêt de la pilule. Tandis que certaines vont parfaitement tolérer cette transition, d'autres au contraire ressentiront divers symptômes plus ou moins incommodants. On pense notamment aux désagréments gynécologiques : règles plus abondantes, plus irrégulières et parfois douloureuses, saignements inhabituels en milieu de cycle, poitrine particulièrement sensible, baisse de la libido, ou encore apparition de pertes blanches.

Publicité

Des symptômes isolés causés par l'arrêt de la pilule

D'autres symptômes peuvent également être constatés après un arrêt de la pilule contraceptive. Certaines femmes ressentent en effet des maux de tête légers à modérés, des maux de ventre ainsi qu'une fatigue chronique.

Arrêt de la pilule : un impact sur le physique

L'arrêt de la pilule provoque nécessairement un bouleversement hormonal important. L'organisme doit se réadapter progressivement à ce "sevrage" médicamenteux. Ce dernier peut dans certains cas impacter la silhouette (prise de poids), la pilosité, qui devient plus importante, et la qualité de la peau, qui devient grasse et acnéique.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité