Prise de sang de grossesse : quand faut-il la faire ?

Prise de sang de grossesse : quand faut-il la faire ?©iStock

Certains symptômes vous ont mis la puce à l'oreille : retard de règles, seins gonflés, nausées, fatigue intense, intolérance aux odeurs, fringales… Seriez-vous enceinte ? Devez-vous faire une prise de sang pour confirmer la grossesse ? Quand devez-vous faire un test de grossesse ?

Publicité
Publicité

Quand faire un test de grossesse ?

Un test de grossesse, disponible en vente libre en pharmacie – donc sans ordonnance –, permet de mesurer le taux de HCG dans les urines (hormone chorionique gonadotrophique, qui n'est présente dans les urines qu'en cas de grossesse). Pour éviter les faux positifs ou négatifs – c'est-à-dire penser que vous êtes enceinte alors que vous ne l'êtes pas ou vice versa ! –, il est conseillé de pratiquer le test de grossesse quelques jours après la date présumée des règles ou deux semaines au moins après le rapport sexuel ayant pu provoquer une fécondation. C'est à ce moment-là qu'il sera le plus efficace.

Publicité

Pourquoi faut-il faire une prise de sang pour confirmer la grossesse ?

Si les symptômes décrits plus haut se confirment, et même si le test de grossesse a été négatif, il est recommandé de faire une prise de sang, qui établira le taux sanguin de HCG avec certitude – et mettra donc fin à vos incertitudes ! Et si votre test de grossesse a été positif, raison de plus pour vous rendre chez votre médecin qui vous prescrira une prise de sang pour confirmer l'heureux événement. En outre, si la prise de sang indique une grossesse, en fonction du taux d'hormone chorionique gonadotrophique, vous connaîtrez la date approximative de fécondation… et par conséquent la date prévue d'accouchement, qui sera confirmée lors des échographies.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité