Douleur au mollet et grossesse : un trouble de la circulation

Douleur au mollet et grossesse : un trouble de la circulation©iStock

Les troubles du retour veineux au niveau des jambes peuvent parfois toucher des femmes enceintes. Mais à quoi sont dues les douleurs au mollet ? Est-ce que phlébite et grossesse peuvent être liées ? Focus sur les douleurs au mollet pendant la grossesse.

Publicité
Publicité

Douleur au mollet et grossesse

Il arrive qu’au cours de la grossesse, la femme enceinte éprouve des difficultés de retour veineux. Cela se retrouve notamment chez des femmes qui souffrent déjà d’insuffisance veineuse et chez qui la grossesse va aggraver ce trouble. Cela entraîne des jambes lourdes, des œdèmes des membres inférieurs avec des risques de varices et des douleurs au mollet, comme des brûlures (mais aussi des crampes durant la nuit, parfois). Néanmoins, la douleur au mollet, qui peut faire suite à ces troubles veineux, devra surtout faire évoquer une phlébite profonde (ou thrombose veineuse) qui est, elle, véritablement problématique.

Publicité

Phlébite et grossesse

En cas de phlébite, la douleur au mollet (d’un seul côté en général) a tendance à s’accentuer lorsqu’on redresse les orteils et elle s’accompagne d’un gonflement (lui aussi douloureux) du pied, de la cheville ou du mollet. Généralement, on observe également une jambe chaude et les veines de la région sont visibles sous la peau. Une petite fièvre est fréquemment retrouvée. Tous ces signes traduisent une phlébite et elle peut très bien survenir au cours d’une grossesse. Il est donc impératif de consulter un médecin en urgence car le risque majeur de la phlébite est l’embolie pulmonaire qui met en jeu le pronostic vital à court terme.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité