Quand et comment faire un test urinaire de grossesse ?

Seins tendus, retard de règles, nausées matinales : face à ces symptômes, il est recommandé de faire un test de grossesse… Mais pour obtenir un résultat fiable avec un test urinaire, il est important de ne pas le faire trop tôt !

Publicité
Publicité

vignette-focus-500x333.jpg© Istock

Quand peut-on faire un test urinaire de grossesse ?

Les tests urinaires de grossesse recherchent la présence de l’hormone gonadotrophine chorionique (HCG ou bêta-HCG), produite uniquement durant la grossesse à partir de la nidation (implantation de l’œuf dans la paroi utérine 8 à 9 jours après la fécondation). Toutefois, il faut un peu de temps pour que l’hormone soit en quantité suffisante pour être détectée… Pour obtenir le résultat le plus fiable possible, attendez au moins 5 jours de retard de règles ou patientez 21 jours après un rapport sexuel non protégé avant de faire votre test urinaire. De nos jours, il existe aussi des tests de grossesse précoces capables de détecter l’hormone HCG environ 5 jours avant la date prévue de vos prochaines règles.

Comment faire un test urinaire de grossesse ?

Pour ce type de test de grossesse, il y a une grande règle à respecter : suivre à la lettre la notice d’utilisation de votre test urinaire. Entre un stylet avec imprégnateur ou une bandelette urinaire de telle ou telle marque, plusieurs consignes peuvent différer (ex. : temps d’imprégnation, nombre de minutes à patienter avant de lire le résultat). Hormis ce point, faites plutôt ce test avec les premières urines du matin : elles sont particulièrement concentrées en HCG, ce qui facilite sa détection. Si vous n’avez pas trop bu, vous pouvez l’effectuer à un autre moment de la journée. À noter : un test urinaire positif peut être confirmé par un test sanguin, encore plus précis.

Publicité
Publicité

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité