Fausse couche précoce : 3 causes possibles

Fausse couche précoce : 3 causes possibles©iStock
Publicité

Les fausses couches précoces (entre un et trois mois de grossesse) sont fréquentes et passent parfois inaperçues. Les causes en sont multiples. Mais quand une grossesse devient-elle "à risque" ?

Publicité

Quelles sont les 3 principales causes de fausses couches spontanées précoces ?

Les fausses couches spontanées précoces sont très fréquentes et lorsqu'elles surviennent au cours du premier mois, elles sont parfois inaperçues et passent pour des règles si la femme ne sait pas encore qu'elle est enceinte. La première cause de fausse couche précoce est l'anomalie chromosomique qui fait que l'embryon n'est pas viable et l'organisme l'expulse alors spontanément. Puis viennent les virus et infections bactériennes comme la rubéole, la toxoplasmose ou la listériose qui peuvent provoquer des malformations létales pour l'embryon. Enfin, des malformations utérines ou une béance du col utérin sont souvent à l'origine de ces fausses couches.

Quand une grossesse devient-elle "à risque" ?

Lorsque les fausses couches spontanées précoces se répètent, les grossesses deviennent à risque et des causes maternelles doivent être recherchées, telles qu'une maladie générale, des dérèglements hormonaux ou des malformations de l'appareil génital. Les facteurs favorisant les fausses couches spontanées sont l'hypothyroïdie, le diabète gestationnel, le tabac, l'alcool, le café, l'activité physique trop importante et les grossesses multiples. Dans ces conditions, on parle de grossesse à risque et la surveillance doit être rapprochée.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité