Arrêt de la pilule : combien de temps avant le retour des règles ?

Lorsque l’envie d’avoir un bébé se fait sentir, il faut parfois anticiper le processus, car, chez certaines femmes, le retour des règles peut parfois prendre un certain temps après l’arrêt de la pilule. Pourquoi ?

Publicité
Publicité

Arrêt de la pilule : que se passe-t-il ?

S’il existe différents types de contraceptifs hormonaux, ils ont, en revanche, un point commun : leurs effets sont réversibles. Ils permettent d’éviter une grossesse en influant soit sur l’ovulation, soit sur la consistance de la glaire cervicale, soit sur les deux. Mais lorsqu’on arrête leur administration, ils cessent d’agir. Mais tout n’est pas aussi simple puisque le propre de la pilule est d’empêcher le fonctionnement naturel du cycle menstruel pendant un laps de temps plus ou moins long. Le retour des menstruations est donc fortement corrélé à la reprise d’un cycle normalisé, ce qui n’est pas toujours évident, car cela dépend fortement de la production hormonale. En général, il faut quelques mois avant qu’une femme retrouve un cycle menstruel régulier si celui-ci l’était avant la prise de la pilule.

Arrêt de la pilule : combien de temps pour tomber enceinte ?

Publicité

Certes, le retour des règles est un pré-requis indispensable pour espérer concevoir un bébé. Mais là encore, il faut souvent s’armer de patience, car les chances de concevoir un enfant sont faibles lors de chaque cycle et dépendent de nombreux paramètres : qualité de la glaire cervicale, vitalité des spermatozoïdes, âge de la future maman… Mais en moyenne, la majorité des couples qui souhaite une grossesse y parvient dans l’année qui suit l’arrêt du contraceptif hormonal.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité