Aretha Franklin : la chanteuse est décédée à 76 ans

Publié le 16 Août 2018 à 11h41 par Rédaction Medisite | Mis à jour le 16 Août 2018 à 11h41 par La Rédaction Médisite
Hospitalisée pour de graves soucis de santé, l'agence Associated Press vient d'annoncer la mort de la chanteuse Aretha Franklin à l'âge de 76 ans. 

© AFPLe monde de la musique est de nouveau en deuil. La reine de la Soul Aretha Franklin est décédée chez elle à Detroit le 16 août 2018, selon l'agence de presse américaine Associated Press. Quelques jours avant cette annonce le site d'information Showbizz 411 avait annoncé en exclusivité que l'artiste "gravement malade" avait été hospitalisée. Selon le média américain, la chanteuse âgée de 76 ans, était soignée à Detroit. Sa famille aurait demandé à ce que sa vie privée soit respectée et aurait appellé ses fans à prier pour la chanteuse juste avant son décès.

Une opération chirurgicale qui lui a sauvé la vie

Depuis novembre 2017, où la chanteuse avait annoncé prendre sa retraite ses apparitions publiques étaient de plus en plus rares. "Je continuerai à enregistrer mais ce sera ma dernière tournée. Ca y est!", avait elle annoncé pour une chaîne locale de la ville de Detroit aux Etats-Unis. Bien que des rumeurs sur un éventuel cancer du pancréas avait été évoquées dans la presse américaine, la chanteuse avait déclaré à Access Hollywood, "je ne sais pas où ils ont été cherché ça". L'artiste avait néanmoins expliqué dans la même interview avoir tout de même suivi une opération pour une douleur au ventre qui l'avait frappé "au point de tomber à genoux ." "Mon docteur, m'a expliqué que l'opération chirurgicale que j'ai suivi après ça avait rajouté 15 à 20 années de plus à mon espérance de vie", avait-elle expliqué avant d'ajouter avoir perdu une taille de vêtement après l'intervention.

Cancer du pancréas : les facteurs de risque

Il existe trois facteurs de risque majeurs de développer un cancer du pancréas : la consommation de tabac, le surpoids et l’hérédité. On le sait, le tabac est responsable d’un grand nombre de cancers, que ce soit les cancers des poumons, des bronches ou encore de la vessie. Mais les risques de développer un cancer du pancréas sont aussi fortement augmentés (multipliés par trois) chez les fumeurs. De même, les personnes en surpoids (IMC excessif) voient augmenter leurs risques d’être victimes d’un cancer pancréatique. Enfin, lorsqu’il y a des antécédents familiaux de cancer du pancréas, les risques d’en développer un soi-même sont plus grands. Malheureusement, on ne peut pas agir sur ce troisième point.

Autres facteurs de risque du cancer du pancréas

D’autres facteurs de risque de cancer pancréatique existent même s’ils sont moins importants que les trois qui viennent d’être cités. Ainsi, la consommation de produits excessivement gras et riches en protéines animales pourrait favoriser l’apparition d’une tumeur du pancréas. On fait bien entendu le lien avec le surpoids évoqué précédemment. De même, la consommation importante et régulière d’alcool peut participer au développement d’un cancer du pancréas en entraînant une pancréatite chronique.

Vidéo : Cancer du pancréas : les signes

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X