Surpoids : un facteur de risque du cancer du pancréas dès l'adolescence

Publié le 12 Novembre 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Des chercheurs israëliens viennent de découvrir que le surpoids à l'adolescence favorise quatre fois plus le risque de cancer du pancréas par rapport aux personnes avec un poids normal. 
Publicité

Le cancer du pancréas est la sixième cause de mort par cancer dans le monde. L'obésité est un des facteurs de son développement soupçonnée depuis déjà plusieurs années. Mais les chercheurs du Rabin Medical Center, à Tel Aviv (Israël) ont décidé de voir à partir de quel âge le surpoids aurait une influence sur le risque de développement de cellules cancéreuses dans le pancréas à l'âge adulte. Selon les résultats, publiés dans la revue Cancer, le 12 novembre 2018, dès l'adolescence le risque serait multiplié jusqu'à quatre.

Publicité

Une inflammation qui favorise les cellules cancéreuses

Pour cette étude, les chercheurs ont analysé les données de 1 087 358 hommes et 707 212 femmes, tous âgés entre 16 et 19 ans, ayant passé une visite médicale obligatoire entre 1967 et 2002. Sur les 23,3 ans de la recherche, 551 cas de cancer du pancréas ont été déclarés parmi les personnes étudiées (423 hommes et 128 femmes). En comparant la courbe de poids des personnes malades, les chercheurs ont noté un risque 3,67 fois plus haut de cancer du pancréas chez les adolescents en surpoids (IMC entre 30 et 35) et 4,07 fois plus élevées chez les adolescentes obèses par rapport à tous les autres sujets avec un poids normal (IMC entre 20 et 25) .

Publicité

Pour l'instant aucune conclusion attive ne peut être donnée, puisque que la question du "comment?" reste sans réponse. Les chercheurs penchent tout de même sur une hypothèse d'inflammation systémique qui se déclencherait en cas de surpoids et serait à l'origine du développement de cellules cancéreuses, mais plus d'analyses doivent être faites.

Cancer du pancréas : un cancer foudroyant

Lorsqu'il est possible, on propose, dans un premier temps, un traitement chirurgical. Malheureusement, la tumeur n'est pas toujours accessible à la chirurgie. On envisage alors une chimiothérapie. Le pronostic du cancer du pancréas n'est pas bon, avec une survie n'excédant pas quelques mois après sa découverte. Des traitements palliatifs sont alors mis en place pour améliorer le confort de vie des malades, car le cancer du pancréas provoque de violentes douleurs et une altération de l'état général profonde et rapide. C'est l'un des cancers les plus foudroyants.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X