Cancer du pancréas : bientôt un simple frottis buccal pour le détecter ?

Publié le 29 Janvier 2019 à 11h39 par Morgane Garnier, Journaliste Santé
Des chercheurs chinois ont démontré que les patients atteints d'un cancer du pancréas avaient un microbiote buccal altéré, suggérant qu'un prélèvement au niveau de la langue permettrait de diagnostiquer plus tôt cette maladie dont les symptômes physiques n'apparaissent que tardivement.

Le diagnostic du cancer du pancréas, dont le nombre de cas est en recrudescence en France, est généralement tardif, car les symptômes physiques n'apparaissent que lorsque la tumeur est à un stade avancé. Mais une nouvelle méthode pourrait permettre de pallier ce problème : dans une étude publiée le 28 janvier 2019 dans le Journal of Oral Microbiology, des chercheurs chinois suggèrent qu'un simple prélévement des bactéries présentes sur notre langue aiderait à détecter le cancer du pancréas à un stade précoce, les patients qui en souffrent ayant un microbiote buccal altéré.

Cancer du pancréas : certaines bactéries buccales sont présentes en plus grandes quantités chez les patients

Si de précédentes études se sont intéressées au rôle du microbiote intestinal dans le cancer du pancréas, les chercheurs ont souhaité pour la première fois se pencher sur les bactéries buccales. Un prélèvement au niveau de la langue a été effectué chez 30 patients souffrant d'un cancer du pancréas à un stade précoce et chez 25 individus sains, en veillant à ce qu'aucun facteur comme la prise de médicaments par exemple n'influence le résultat. Il a ainsi pu être observé que chez les personnes malades, certaines bactéries telles que Fusobacterium, Leptotrichia ou encore Rothia étaient présentes en plus grandes quantités tandis que d'autres comme Haemophilus et Porphyromonas étaient sous-représentées, par rapport à l'autre groupe.

Un nouvel outil de diagnostic qui inspire un nouveau traitement

Les chercheurs pensent que ce mécanisme résulterait du fait que les tumeurs du pancréas déclenchent une réponse immunitaire qui altère le microbiote. "Bien que de plus amples études soient nécessaires pour les confirmer, nos résultats viennent s'ajouter au nombre croissant de preuves d'une association entre la perturbation du microbiote et le cancer du pancréas, affirme le professeur Li, auteur de l'étude. Cela pourrait alors conduire au développement de nouveaux outils de diagnostic de la maladie", particulièrement utiles pour la détecter précocément chez les patients à risque.

En ce sens, les auteurs suggèrent par ailleurs que cela permettrait de penser de nouveaux traitements préventifs et curatifs du cancer du pancréas, via par exemple la prise de probiotiques qui rééquilibrent le microbiote.

Cancer du pancréas : quels peuvent être les symptômes ?

En France, le nombre de nouveaux cas de cancer du pancréas était de 9000 en 2011. Il s'agit d'un cancer particulièrement agressif, dont les symptômes peuvent être des douleurs abdominales intenses irradiant dans le dos, une perte d'appétit, un amaigrissement ou encore une jaunisse. Le diagnostic repose sur une échographie, un scannner et une biopsie.

Vidéo : Votre langue pourrait révéler un risque de cancer du pancréas

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X