Cancer : les effets secondaires des traitements auxquels on ne s'attend pas

Publié le 16 Février 2019 par Florence Massin, journaliste santé
Tous les traitements, qu’ils soient médicamenteux ou non, peuvent entraîner des effets secondaires. Et ceux pour traiter le cancer ne font pas exception. Si certains symptômes sont connus, d’autres le sont moins. Découverte. 
Publicité

Des ongles fragilisés

© IstockLesquels : certaines chimiothérapies comme les taxanes (Taxotère®) utilisées dans le traitement du cancer du sein, du poumon ou de la prostate, mais aussi des molécules comme les anthracyclines, les anti-EGF...

Publicité
Publicité

Pourquoi : le Taxotère® provoque une altération des tissus sous l'ongle qui se traduit par des douleurs, une coloration rougeâtre et un décollement des ongles plus ou moins important*. "Ces médicaments ont un effet toxique sur les cellules des ongles. C'est un effet secondaire courant au cours des chimiothérapies", explique le Dr Abimelec, dermatologue à Paris spécialiste des ongles et des cheveux.

Que faire : le port de gants froids avant et pendant la perfusion permettrait de réduire ces effets néfastes. Cela reste cependant controversé. Portez également des gants en cas de travaux ménagers, et évitez les faux ongles. A l'arrêt du traitement, les ongles redeviennent le plus souvent normaux**.

* Ces anomalies ont tendance à se répéter à chaque cure. Les chimiothérapies anticancéreuses peuvent avoir beaucoup d'autres effets délétères sur l'ongle : ondulations, vagues, bandes blanches parallèles à la lunule (croissant de lune de l'ongle au pouce), bandes brunes, taches brunes...** Certaines anomalies permanentes sont cependant possibles.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X