Cancer : votre bouche peut le révéler

Publié le 03 Mai 2019 à 17h03 par Claire Ménage, journaliste santé
D'après les résultats d’une étude du Karolinska Institutet (Suède), présentée dans la revue médicale Gut le 14 mars 2019, la présence de bactéries buccales dans les tumeurs d’un cancer du pancréas pourrait le rendre plus invasif.

Cancer : votre bouche peut le révéler© Istock

La santé bucco-dentaire est très importante. D’autant plus lorsque l’on sait que certaines bactéries présentes dans votre bouche pourraient favoriser l’agressivité du cancer du pancréas. Une étude du Karolinska Institutet (Suède), présentée dans la revue médicale Gut le 14 mars 2019, explique pourquoi la découverte de cette association peut contribuer à améliorer le diagnostic, le pronostic et la personnalisation du traitement du cancer du pancréas.

"Ce que nous espérons, c'est que ces bactéries puissent servir de biomarqueurs pour l'identification précoce des kystes cancéreux, qui doivent être retirés chirurgicalement. Cela permettrait de réduire le nombre de chirurgies inutiles de tumeurs bénignes. Ceci dit, d’autres études seront nécessaires pour confirmer nos résultats", rapporte Dr Margaret Sällberg Chen, un des principaux auteurs de l’étude.

Un moyen de diagnostic responsable ?

Pour déterminer les sources exactes de cette invasion bactérienne, les scientifiques ont analysés l’ADN bactérien dans le liquide s’écoulant de kystes pancréatiques chez 105 patients. En comparant les types de bactéries présentes dans les kystes et la gravité des tumeurs, il a été possible de dire que plus il y avait d’ADN bactérien provenant de la bouche dans les tumeurs pancréatique, plus le cancer était inquiétant et invasif.

"Nous avons été surpris de trouver des bactéries buccales dans le pancréas, mais ce n'était pas totalement inattendu : l’une des bactéries identifiées a déjà été mise en évidence par une précédente analyse de la salive de patients atteints d'un cancer du pancréas", explique les chercheurs de l’étude.

Les scientifiques se sont aussi penchés sur les différents facteurs de contamination. L’endoscopie pancréatique (insertion d'un tube flexible dans la bouche) entraînerait un écoulement de bactéries buccales dans le pancréas. Les résultats sont cependant mitigés et ce facteur ne peut pas confirmer réellement la présence de la bactérie.

Les chercheurs pensent seulement qu’il pourrait être possible de réduire le risque de déplacement des bactéries buccales dans le pancréas en nettoyant la bouche avec un antibactérien avant l'examen.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X