Sommaire

Des vertus contre les cancers digestifs

L’oignon a des effets préventifs reconnus contre certains cancers et pourrait même freiner la progression des cellules cancéreuses.

D’après plusieurs études, l’oignon aurait un effet protecteur contre les cancers de l’estomac et du tube digestif. On le soupçonne également d’avoir les mêmes effets sur d’autres cancers comme ceux du larynx, de l'œsophage ou de la prostate (même si les résultats sont plus incertains).

D'où viennent les vertus de l'oignon contre les cancers ? C’est aux anti-oxydants qu’il contient (anthocyanines et quercétine) que l’on attribue l’effet anti cancer de l’oignon.

D’autre part, une étude française, réalisée sur des rats atteints de cancer du côlon, a démontré que l’extrait d’oignon pouvait réduire la prolifération des cellules cancéreuses. En plus de l’effet préventif, l’oignon pourrait aussi avoir un effet curatif. Des études sont encore en cours pour déterminer les tenants et les aboutissants de ces hypothèses.

Comment le consommer ? Difficile de consommer de l'oignon en grande quantité, c'est un accompagnement fort en goût. Pour optimiser ses atouts santé :

  • Sachez que les oignons blancs contiennent moins d’anti-oxydants que les variétés rouges et jaunes.
  • Consommez-le avec d’autres denrées réputées également riches en anti-oxydants : fruits et légumes colorés principalement.
  • Intégrez-le à votre alimentation quotidienne, cru ou cuît, mais veillez à ne pas le cuisiner avec trop de matières grasses.

Des vertus pour les artères ?

Bien que moins puissant que l’ail, l'oignon contient des anti-agrégants plaquettaires naturels, ce qui signifie qu’il aide le sang à mieux circuler.

Une étude britannique a observé un échantillon de sujets consommant quotidiennement une soupe à l’oignon. Elle a conclu que l’agrégation plaquettaire était diminuée. Les résultats des études sont contradictoires et leur majeure partie a été réalisée in vitro ou sur l’animal, mais les travaux sont encourageants !

D'où viennent les vertus anti-agrégantes supposées de l'oignon ? Ces effets seraient dus à l’action cumulée de ses anti-oxydants et des composés sulfurés - ce sont eux qui piquent les yeux ! Comme l’explique le Dr Arnauld Cocaul, médecin nutritionniste, “l’oignon contient aussi des omégas 3 qui réduisent le cholestérol, et du potassium, qui élimine l’excès de sel dans l’organisme, ce qui contribue à protéger le cœur et les artères !”

Comment le consommer ? Si l'on conseillait autrefois de “croquer dans un oignon au petit déjeuner”, ce n'est plus tout à fait d'usage. Mais vous pouvez en agrémenter vos plats et salades au quotidien. Consommez-le de préférence cru, pour conserver la majorité de ses anti-oxydants.

Vidéo : La verite sur l'échalote

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.