Sommaire

Voilà une nouvelle qui vous permettra de déculpabiliser en ouvrant votre tablette de chocolat. Selon une étude menée par la faculté de médecine Baylor à Houston, manger du chocolat au moins une fois par semaine réduit vos risques de développer une maladie cardiovasculaire.

Le chocolat préserve les vaisseaux sanguin et la santé du cœur

Le Dr Chayakrit Krittanawong, auteur principal de la recherche parue dans la revue scientifique European Journal of Preventive Cardiology du 22 juillet 2020, explique “notre étude suggère que le chocolat aide à maintenir les vaisseaux sanguins du cœur en bonne santé”.

Il est parvenu à cette conclusion après avoir analysé les résultats de 6 études réalisées au cours des cinq dernières décennies examinant l'association entre la consommation de chocolat et les maladies coronariennes. Cela représentait 336 289 participants mangeurs de chocolat.

Au cours d'un suivi médian de près de neuf ans, 14 043 participants ont développé une maladie coronarienne et 4 667 ont eu une crise cardiaque. L’équipe a découvert que les personnes ayant mangé du chocolat au moins une fois par semaine voyaient diminuer le risque de souffrir d’une pathologie coronarienne de 8% par rapport à ceux qui en prennent très peu (moins d’une fois par semaine).

Pour le Dr Chayakrit Krittanawong, cet effet bénéfique peut s’expliquer par la composition du met si apprécié. “Le chocolat contient des nutriments sains pour le cœur tels que les flavonoïdes, les méthylxanthines, les polyphénols et l'acide stéarique qui peuvent réduire l'inflammation et augmenter le bon cholestérol (lipoprotéines de haute densité ou cholestérol HDL)”.

Toutefois, il précise que de nouvelles recherches seront nécessaires. La quantité et la nature du chocolat n’ont, en effet, pas fait l’objet de recherche. L’expert met également en garde les gourmands qui seraient tentés d’engloutir toutes leurs tablettes : "des quantités modérées de chocolat semblent protéger les artères coronaires, mais il est probable que de grandes quantités ne le font pas. Les calories, le sucre, le lait et les matières grasses des produits disponibles dans le commerce doivent être pris en compte, en particulier chez les diabétiques et les personnes obèses".

Ce n’est pas la première étude à pointer du doigt les bienfaits de ce mets à base de fèves de cacao. D’autres travaux avaient montré que le chocolat est bénéfique à la fois pour la pression artérielle et la muqueuse des vaisseaux sanguins.

Le chocolat réduit aussi les risques d’infarctus

Une étude australienne publiée en 2012 (1) avait démontré de son côté que la consommation quotidienne de 100 grammes de chocolat noir - surtout celui contenant au moins 70% de cacao - permettait d'éviter 70 accidents cardiaques fatals et 15 non fatals, sur 10 000 personnes. C'est la richesse du chocolat en polyphénols, puissants anti-oxydants naturels, qui lui attruibuerait ce bienfait. Les chercheurs australiens se sont réjouis de leur découverte et espèrent qu'elle permettra "d'apporter une alternative ou un complément aux thérapies médicamenteuses chez les personnes présentant un risque élevé de maladie cardiovasculaire".

(1) British Medical Journal, 2012

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Sources

Chocolat is good for the heart, European Society of Cardiology, 22 juillet 2020

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.