Hépatite E : l’Occitanie particulièrement touchée

Publié le 24 Septembre 2018 à 10h56 par Claire Ménage, journaliste santé
Santé Publique France, a publié le 11 septembre 2018 son dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire concernant l’hépatite E (VHE). Selon le rapport, l’Occitanie serait particulièrement touchée.

Le virus de l’hépatite E (VHE) est sous la surveillance des autorités sanitaires depuis près de 15 ans. Cependant, depuis ces dernières années, cette maladie infectieuse du foie est de plus en plus présente dans certains produits. Dans le dernier rapport du 11 septembre 2018 du bulletin épidémiologique hebdomadaire émis par Santé Publique France, le nombre de cas d’hépatite E serait important dans les régions du sud de la France et en particulier en Occitanie. "En quinze ans (2002-2016) de surveillance de l’hépatite E, le nombre de personnes pour lesquelles des échantillons ont été adressés pour un diagnostic d’hépatite E a augmenté de façon exponentielle (209 vs 76 000)", explique Santé Publique France. Parallèlement, parmi les personnes hospitalisées le nombre de patients a augmenté (57 contre 653) avec un taux d’incidence plus élevé dans les régions du sud (Aquitaine, Auvergne, Corse, Languedoc-Roussillon, Limousin, Midi-Pyrénées, Poitou-Charentes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes).

A lire aussi : STOP Hépatites

Une surconsommation de charcuterie

D’après le Bulletin épidémiologique, les sources de contamination d’hépatite E diagnostiquées en France seraient alimentaires. En cause : les saucisses de foie cru de porc. "Le porc, principal réservoir du VHE en France, est à l’origine d’une transmission alimentaire, particulièrement les produits à base de foie cru" exposent les scientifiques dans le rapport. Mais un dépistage doit être mis en place par les autorités sanitaires en prévention de la maladie. "Des discussions sont en cours pour l'introduction d'un dépistage génomique viral systématique des dons de sang à partir de 2019", indiquent les auteurs de l’étude. C’est une technique qui permet de déceler des infections très récentes, avant que les anticorps fabriqués par l'organisme qui ont été en contact avec le virus soient détectables par les tests sanguins. Les consommateurs doivent être informés quant à la nécessaire cuisson "à cœur" (71°C pendant 20 minutes pour inactiver le virus) de ces produits, selon Santé Publique France. De plus, des pratiques d’hygiène doivent être respectées particulièrement se laver les mains avant de manipuler les aliments ce qui permettrait de ne pas contribuer à la propagation de l’infection.

Hépatite E : les gestes pour l'éviter

L’European Food Safety Authority (EFSA) affirme d’après une étude que, malgré des recherches considérables au cours de ces dernières années, le niveau de prise en compte du risque d’hépatite E associé aux produits à base de viande de porc est faible. La diffusion d’informations et de conseils aux consommateurs et à ceux qui travaillent devrait être augmentée. Ainsi, pour prévenir les infections HEV (hepatittis E virus), il est important de fournir des informations sur les risques liés à la consommation de ces produits, par exemple chez les personnes ayant un système immunitaire affaibli ou des lésions hépatiques préexistantes. Les consommateurs doivent soigneusement cuire la viande et les abats, en particulier les produits à base de viande de porc, de sanglier et de cerf. Il est également conseillé d’améliorer la diffusion des informations à ceux qui travaillent avec des sources potentielles d’infections liées à l’hépatite E. La présidente du groupe de travail de l’EFSA sur l’hépatite E, Rosina Girones, a déclaré à ce propos : "Même si elle n’est pas aussi répandue que d'autres maladies d'origine alimentaire, l'hépatite E suscite une préoccupation croissante dans l'UE. Par le passé, les gens pensaient que la principale source d'infection était la consommation d’eau contaminée lorsqu’ils voyageaient en dehors de l'UE. Mais nous savons à présent que la principale source de transmission de la maladie en Europe est l’alimentation".

Vidéo : L'hépatite

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X