Foie : la vitamine B12 pourrait prevenir la maladie du foie gras

La stéatose hépatique non alcoolique (NASH) se caractérise par une accumulation de graisse dans les cellules hépatiques qui n'est pas liée à l’alcool. Selon les données de l’étude CONSTANCE (2020), 18,2% des Français seraient touchés par cette pathologie pouvant être à l’origine de cirrhose et de cancer du foie.

Actuellement, il n'existe aucun traitement pharmacologique contre ce trouble, aussi connu sous le nom de maladie du foie gras. Mais des chercheurs de l’école de médecine de Singapour, la Duke – NUS Medical School, assurent que les suppléments de vitamine B12 et d'acide folique pourraient d’inverser la progression de la NASH.

Les mécanismes de la stéatose hépatique non alcoolique mieux compris

Les chercheurs de l’établissement singapourien ont découvert le mécanisme qui conduit au développement d’une stéatose hépatique non alcoolique. Après avoir étudié les données d’études menées sur des rongeurs, ils confirment que l’acide aminé appelé homocystéine, jouait un rôle dans la progression de la NASH.

L’équipe a aussi constaté qu'à mesure que les niveaux de l'acide aminé augmentaient dans le foie, il se fixait à diverses protéines hépatiques, modifiant leur structure et entravant leur fonctionnement. 

“En particulier, lorsque l'homocystéine est attachée à une protéine appelée syntaxine 17, elle empêche la protéine de jouer son rôle de transport et de digestion des graisses (connu sous le nom d'autophagie, ce processus cellulaire conduit les cellules à éliminer les protéines mal formées ou les organites endommagés) dans le métabolisme des acides gras, le renouvellement mitochondrial et la prévention de l'inflammation. Cela a induit le développement et la progression de la stéatose hépatique vers la NASH”, préviennent les auteurs de l’article paru dans la revue Journal of Hepatology en août 2022.

La vitamine B12 et les acides foliques augmentent les taux de syntaxine 17

Au cours de leurs travaux, les scientifiques ont également découvert que la prise de la vitamine B12 et de l'acide folique augmentait les niveaux de syntaxine 17 dans le foie. Ce qui aide à rétablir son rôle dans l'autophagie. La hausse des apports de ces deux substances a également ralenti la progression de la stéatose hépatique non alcoolique et inversé l'inflammation et la fibrose du foie.

"Nos découvertes sont à la fois passionnantes et importantes, car elles suggèrent qu'une thérapie relativement peu coûteuse, la vitamine B12 et l'acide folique, pourrait être utilisée pour prévenir et/ou retarder la progression de la NASH", a expliqué le Dr Brijesh Singh, co-auteur de l'étude. "De plus, les niveaux d'homocystéine sérique et hépatique pourraient servir de biomarqueur de la gravité de la NASH."

La vitamine B12 est présente dans de nombreux aliments. La Medisite liste en images ceux qui aident à faire le plein.

La gelée royale

1/10
Foie : la vitamine B12 pourrait prévenir la maladie du foie gras

Selon la table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual réalisée par l'ANSES, la gelée royale contient 150 µg de vitamine B12 pour 100g.

Le foie

2/10
Foie : la vitamine B12 pourrait prévenir la maladie du foie gras

Les abats sont de très bonnes sources de vitamine B12, notamment le foie. Celui d'agneau en abrite 95,8 µg pour 100g. 

Les rognons

3/10
Foie : la vitamine B12 pourrait prévenir la maladie du foie gras

Les rognons sont également riches en vitamine B12 : environ 79 µg pour 100g. 

Les œufs de saumon

4/10
Foie : la vitamine B12 pourrait prévenir la maladie du foie gras

Les œufs de saumon apportent environ 49 µg de vitamine B12 pour 100g. 

Les palourdes

5/10
Foie : la vitamine B12 pourrait prévenir la maladie du foie gras

Les fruits de mer sont également une source importante de vitamine B12. Les palourdes en contiennent environ 40 µg pour 100g. 

Le poulpe

6/10
Foie : la vitamine B12 pourrait prévenir la maladie du foie gras

Le poulpe cuit contient 36 µg de vitamine B12 pour 100g. 

Le maquereau

7/10
Foie : la vitamine B12 pourrait prévenir la maladie du foie gras

Le maquereau est un poisson riche en vitamine B12.

Les oeufs

8/10
Foie : la vitamine B12 pourrait prévenir la maladie du foie gras

Les personnes qui n'aiment pas les produits de la mer peuvent se tourner vers les œufs pour faire le plein en vitamine B12.

L'emmental

9/10
Foie : la vitamine B12 pourrait prévenir la maladie du foie gras

L'emmental abrite aussi de la vitamine B12.

Le lapin

10/10
Foie : la vitamine B12 pourrait prévenir la maladie du foie gras

La viande de lapin contient environ 2,2 µg de vitamine B12 pour 100 grammes.

Sources

https://www.duke-nus.edu.sg/about/media/media-releases/b-vitamins-to-treat-advanced-non-alcoholic-fatty-liver-disease

https://linkinghub.elsevier.com/retrieve/pii/S0168827822029324

https://ciqual.anses.fr/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.