Sommaire

La gelée royale est une sécrétion produite par les abeilles pour nourrir les larves de la colonie ainsi que la reine. Elle provient du système glandulaire céphalique des ouvrières. Elles fabriquent ce liquide entre le c inquième et le quatorzième jour de leur existence.

La gelée royale contient :

  • 50 % à 65 % d’eau ;
  • 15 % de sucres : il s’agit principalement de fructose et de glucose ;
  • 13 % à 18 % de protéines : elle abrite de nombreux acides aminés ;
  • 3 à 6 % de lipides : on trouve entre autres un acide gras appelé 10HDA. Il représente 2 à 5 % de la masse de la gelée royale.

Par ailleurs, la substance de couleur jaune à blanchâtre renferme aussi plusieurs minéraux et oligo-éléments comme le calcium, le phosphore, le magnésium, le fer ou encore le manganèse. La gelée royale est par ailleurs une bonne source de vitamines du groupe B, surtout en B9, B12, B3 et B5. On trouve également de la vitamine C et E.

On prête de nombreuses vertus à la gelée royale, ce qui lui permet d’ailleurs d’être souvent cité comme super-aliments.

De la gelée royale pour bien dormir et lutter contre le stress

La gelée royale est utilisée depuis longtemps de façon traditionnelle pour réduire le stress. "C'est sa richesse en tryptophanes, un acide aminé, qui induirait cet effet. Le tryptophane est nécessaire à la synthèse de la sérotonine, une hormone qui joue un rôle primordial dans le f onctionnement du cerveau, l'adaptation au stress et le sommeil", explique Nicolas Cardinault.

En pratique : prendre 1g par jour de gelée royale européenne fraîche (valeur d'un « petit-pois »), à jeun le matin 20 min avant le repas, en cure de 20 jours. À renouveler 2 à 4 fois par an en fonction de l'État de surmenage.

Où l'acheter : magasins diététiques, chez les apiculteurs labellisés GPGR (Groupement des producteurs de gelée royale).

Prix : 16 à 25€ les 10g.

Contre-indications : En cas de cancer du sein ou hormonaux-dépendants. Demandez conseil à votre pharmacien en cas de doute.

Une cure de gelée royale pour ne pas tomber malade

La gelée royale est utilisée traditionnellement pour renforcer l'immunité. Un certain nombre d'études, essentiellement sur les animaux, ont montré son activité immunostimulante.

"Ce serait sa richesse en vitamines (surtout celles du groupe B), en acides gras, en flavonoïdes (substances présentes dans les plantes ayant une forte capacité antioxydante) et en protéines (entre 13 et 18% selon les produits) qui expliquerait cette action", avance Nicolas Cardinault.

En pratique : prendre 1g par jour de gelée royale européenne fraîche (valeur d'un « petit-pois »), à jeun le matin 20 min avant le repas, en cure de 20 jours. À renouveler dans les moments de fatigue.

Où l'acheter : magasins diététiques, chez les apiculteurs labellisés GPGR (Groupement des producteurs de gelée royale).
Prix : 16 à 25€ les 10g.

Contre-indications : En cas de cancer du sein ou hormonaux-dépendants, demandez conseil à votre pharmacien en cas de doute.

La gelée royale combat la fatigue

Un coup de mou ? Prenez de la gelée royale. Selon une étude japonaise menée en 2001 sur des souris, elle serait efficace contre la fatigue (1). "Elle aurait cet effet grâce à sa complémentarité nutritionnelle : vitamines, minéraux, acides aminés essentiels et acétylcholine*", explique Nicolas Cardinault.

En pratique : prendre 1g par jour de gelée royale européenne fraîche (valeur d'un « petit-pois »), à jeun le matin 20 min avant le repas, en cure de 20 jours. A renouveler 2 à 3 fois par an en fonction de l'état de fatigue.

Où l'acheter : magasins diététiques, chez les apiculteurs labellisés GPGR (Groupement des producteurs de gelée royale).
Prix : 16 à 25€ les 10g.

Contre indications : En cas de cancer du sein ou hormonaux-dépendants. Demandez conseil à votre pharmacien en cas de doute.

(1) Les effets antifatigue de la gelée royale - Kamakura M, Mitani N, 2001

* L'acétylcholine est un neurotransmetteur qui joue un rôle important dans le système nerveux central et le système nerveux périphérique, notamment dans l'activité musculaire.

La gelée royale anti-bouffées de chaleur !

Une étude bulgare menée en 2004 sur 54 femmes a démontré que la prise d’un complément contenant de la gelée royale, pendant 3 mois, était associée à une réduction de plusieurs symptômes de la ménopause, dont les bouffées de chaleur (2).

En pratique : prendre 1g par jour de gelée royale européenne fraîche (valeur d'un « petit-pois »), à jeun le matin 20 min avant le repas, en cure de 20 jours. À renouveler 2 à 3 fois par an.

Où l'acheter : magasins diététiques, chez les apiculteurs labellisés GPGR (Groupement des producteurs de gelée royale).

Prix : 16 à 25€ les 10g.

Contre-indications : En cas de cancer du sein ou hormonaux-dépendants. Demandez conseil à votre pharmacien en cas de doute.

(2) Effets d'un médicament à base de plantes contenant des produits d'abeille sur les symptômes de la ménopause et des marqueurs de risque cardiovasculaire - Georgiev DB, Metka M, Huber JC, Goudev AR, Manassiev N, 2004

La gelée royale diminue le cholestérol

Une étude japonaise menée en 2007 a montré que la gelée royale pouvait abaisser significativement le taux de cholestérol. Sur 15 volontaires testés, les chercheurs ont observé une baisse du cholestérol total et du cholestérol LDL (mauvais cholestérol) chez la moitié d’entre eux ayant reçu 6 grammes de gelée royale pendant 4 semaines (3). « Sa consommation aurait une action sur une enzyme (la squalene epoxidase) impliquée dans la synthèse du cholestérol », explique Nicolas Cardinault.

En pratique : prendre 1g par jour de gelée royale européenne fraîche (valeur d'un « petit-pois »), à jeun le matin 20 min avant le repas, en cure de 20 jours. À renouveler 2 à 3 fois par an en complément d'une alimentation équilibrée.

Où l'acheter : magasins diététiques, chez les apiculteurs labellisés GPGR (Groupement des producteurs de gelée royale).
Prix : 16 à 25€ les 10g.

Contre-indications : En cas de cancer du sein ou hormonaux-dépendants. Demandez conseil à votre pharmacien en cas de doute.

(3) La supplémentation en gelée royale améliore le métabolisme des lipoprotéines chez l'homme - Guo H, Saiga A, Sato M, Miyazawa, Shibata M, Y Takahata, Mormatsu F, 2007.

La gelée royale améliore la mémoire

"La gelée royale est riche en tryptophane, un acide aminé essentiel dans les fonctions cérébrales. Elle améliorerait ainsi la mémoire et les processus d'apprentissage", explique Nicolas Cardinault.

En pratique : prendre 1g par jour de gelée royale européenne fraîche (valeur d'un « petit-pois »), à jeun le matin 20 min avant le repas, en cure de 20 jours. À renouveler 2 à 3 fois par an.

Où l'acheter : magasins diététiques, chez les apiculteurs labellisés GPGR (Groupement des producteurs de gelée royale).
Prix : 16 à 25€ les 10g.

Contre-indications : En cas de cancer du sein ou hormonaux-dépendants. Demandez conseil à votre pharmacien en cas de doute.

Gelée Royale : un outil pour réguler la glycémie

Plusieurs études ont été menées sur la gelée royale au cours des dernières années. Les travaux d’une équipe de la Gifu University School of Medicine (Japon) assurent que la gelée royale aiderait à réguler le taux de sucre.

Lors de cette expérience présentée en 2012, les chercheurs avaient demandé à 30 personnes d’avaler 3 000 milligrammes de gelée royale quotidiennement tandis qu’un second groupe prenait un placebo. Six mois plus tard, les participants ayant mangé régulièrement la substance provenant des abeilles affichaient un taux de glycémie à jeun plus bas que les autres.

Cet effet sur la glycémie a été confirmé par une autre expérience présentée dans le Chinese Journal of Integrative Medicine en 2014. Elle révélait que les femmes souffrant d’un diabète de type 2 qui prenaient des suppléments de gelée royale avaient vu leur niveau de glycémie diminuer. Par ailleurs, il était plus bas que celui du groupe témoin.

Comment bien choisir la gelée royale ?

Sous quelle forme : « Préférez de la gelée royale fraîche que l'on trouve au rayon frais, car dès qu'elle subit une transformation (congélation, lyophilisation…), il y a une dégradation des propriétés du produit », explique Nicolas Cardinault.

Quelle provenance ? Vérifiez l'origine car il y a beaucoup de fraude dans ce domaine. « Préférez une gelée royale originaire de France ou d'Europe, de préférence bio ou récoltée par le groupement des producteurs de gelée royale (GPGR), pour être sûre de la qualité. »

Comment la conserver ? On peut la conserver 18 mois fraîche après conditionnement. Vérifiez la date de péremption. Conservez-la toujours au réfrigérateur. Après ouverture, vous pouvez la consommer dans les 6 mois.

Sources

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3499288/

https://link.springer.com/article/10.1007/s11655-014-1804-8

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.