Foie : 8 signes qui montrent qu’il est trop gras

Avez-vous déjà entendu parler de la  stéatose hépatique non alcoolique, autrement appelée « foie  gras »  non alcoolique ?

Selon le site  Ameli.fr, on parle de stéatose lorsqu’il y a une : « accumulation de graisses à l’intérieur de cellules qui, normalement, n’en contiennent pas ou peu. Le foie, qui comporte très peu de graisses lorsqu’il est sain, peut être le siège de cette concentration. On parle alors de stéatose  hépatique, stéatose du foie ou encore, en langage courant, de « foie gras ». Lorsque l’accumulation de graisses dans le foie survient en dehors de toute  consommation élevée d’alcool, on parle de maladie du foie gras non alcoolique ou stéatose hépatique non alcoolique ».

En 2019, en France, 16,7% de la population incluse présente une stéatose non alcoolique selon le site de l'Assurance maladie.

Foie gras : le sport comme traitement

La plupart du temps, la stéatose hépatique non-alcoolique est une  maladie silencieuse. Lorsque les symptômes sont constatés, c’est que la maladie est déjà à un stade avancé et que la   fonction hépatique  est endommagée. On peut remarquer :

  • des douleurs au niveau de l’abdomen ainsi qu’une sensation de  ballonnement ;
  • un gonflement (oedème) abdominal et des jambes ;
  • une perte d’appétit ;
  • des nausées ;
  • l’apparition d’un  ictère (coloration jaune de la peau et des yeux). À ce stade, la maladie est déjà bien avancée ;
  • de la fatigue ;
  • de la faiblesse ;
  • un état confusionnel.

Ce foie devenu trop gras est souvent la  conséquence d’une obésité  dans sa forme abdominale ou d’un diabète de type 2 selon l’Association française de formation médicale continue en hépato-gastro-entérologie. Une intolérance au glucose et les antécédents familiaux de diabète de type 2 peuvent également être des facteurs de risque.

Pour traiter cette maladie, il est conseillé de faire de l’exercice physique. Cela permet d’améliorer la sensibilité à l’insuline et mais également d’améliorer l’état du foie. Il est ainsi recommandé de lutter contre la sédentarité et d’augmenter son activité physique et sportive. Une activité plutôt  endurante  est préférable à une activité intense.

Douleurs au niveau de l’abdomen

1/8
Foie : 8 signes qui montrent qu’il est trop gras

Les douleurs abdominales violentes qui surviennent sans raison apparente nécessite de consulter un service d'urgences pour effectuer un examen clinique et un bilan comprenant le plus souvent une prise de sang, une échographie abdominale et parfois un scanner.

Gonflement (oedème) abdominal et des jambes

2/8
Foie : 8 signes qui montrent qu’il est trop gras

On parle de stéatose hépatique lorsque des vacuoles (c'est-à-dire : des cavités) graisseuses se forment dans et autour des cellules du foie malade (hépatocytes).

Perte d’appétit

3/8
Foie : 8 signes qui montrent qu’il est trop gras

Il se peut qu'une personne atteinte remarque d'autres symptômes comme une perte d'appétit et de poids

Nausées

4/8
Foie : 8 signes qui montrent qu’il est trop gras

En ce qui concerne la stéatose hépatique,  le patient se plaint parfois de nausées ou de vomissements

L'apparition d’un ictère

5/8
Foie : 8 signes qui montrent qu’il est trop gras

L'ictère est une anomalie de la coloration (jaunâtre) de la peau et des muqueuses. 

Fatigue

6/8
Foie : 8 signes qui montrent qu’il est trop gras

Les personnes qui souffrent de stéatose hépatique peuvent se sentir fatiguées.

État confusionnel

7/8
Foie : 8 signes qui montrent qu’il est trop gras

L'évolution de la maladie fait survenir une somnolence, un état confusionnel. 

Faiblesse

8/8
Foie : 8 signes qui montrent qu’il est trop gras

Parmi les symptômes révélateurs d'une maladie du foie, on note un état de grande fatigue, de faiblesse, qui perdure et n'est pas justifié 

Sources

Stéatose hépatique ou maladie du foie gras non alcoolique, Ameli.fr 

La stéato-hépatite non alcoolique. Influence de la nutrition, de la physiopathologie au traitement, Association française de formation médicale continue en hépato-gastro-entérologie

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

mots-clés : Diabète