Sommaire

© abacapress

Invité ce mardi 26 mai sur le plateau de l'émission Quotidien, dans le cadre de la promotion de la prochaine tournée d’Indochine, le chanteur Nicola Sirkis est revenu avec émotion sur le décès de son frère jumeau, Stéphane. Ce dernier, anciennement guitariste du groupe, est mort d’une hépatite C à l’âge de 39 ans.

Le chanteur d’Indochine regrette de ne pas avoir pu aider son frère

Une ombre noire plane sur la famille Sirkis et le groupe Indochine, depuis le 27 février 1999. Cette date marque le décès du guitariste Stéphane Sirkis, qui avait aussi composé une quinzaine de chansons pour le groupe. Le musicien avait été emporté par une hépatite C, contractée à cause de sa dépendance à l’héroïne.

Vingt-et-un ans plus tard, le chanteur d’Indochine est toujours très affecté par la disparition de son frère. Sur le plateau de Quotidien, il évoque ses nombreux regrets et remords. “Je trouve que ça donne une certaine humilité. Moi je n’aime pas trop les gens qui disent : “Moi je n’ai ni regret, ni remords”. Non je pense qu’on a tous fait des co***ries, on a tous fait des bêtises. On a tous pas fait des belles choses ou pas assuré”, explique-t-il.

La mort de Stéphane fait partie des choses qui lui restent sur le cœur. “Les regrets c’est d’avoir perdu mon frère, les remords, aussi, de ne pas l’avoir aidé à se sortir d’un truc. C’est beaucoup de choses, c’est beaucoup de choses… Mais la vie est faite de ça… Elle est cruelle”.

Une famille brisée depuis la mort de Stéphane Sirkis

Et pour cause, outre la tristesse de ne plus revoir son jumeau, Nicola Sirkis doit aussi encaisser les reproches de sa famille. Il n’aurait plus aucun contact avec son père depuis le drame et, en 2009, son autre frère, Christophe Sirchis, publie un livre intitulé Starmustang, dans lequel il lui reproche les addictions de Stéphane, intimement liées au train de vie des deux jumeaux.

Plus récemment, le frère aîné a demandé un droit de réponse au Parisien, après la parution d’un article sur la carrière et la vie personnelle du leader d’Indochine, qui s’est toujours défendu d’avoir tout fait pour inciter son jumeau à arrêter la drogue.

Dans le journal du 25 mars 2019, Christophe dément : "J'estime que mon frère Nicolas n'a pas aidé Stéphane comme il est prétendu, Stéphane s'en est souvent et très précisément ouvert à moi, ainsi qu'à notre père à qui il est venu demander de l'aide dès 1993” affirme le réalisateur. “J’ai constaté qu'il vivait dans une situation très précaire au regard des revenus du groupe Indochine et de son chanteur”.

Plus encore, le plus âgé de la fratrie reste persuadé que le guitariste est mort d’une overdose, et “non pas d’une hépatite fulminante”.

Qu’est-ce que l’hépatite C ?

Qu’est-ce que l’hépatite C ?© Istock

L'hépatite est une inflammation du foie, qui entraîne la destruction de ses cellules. Elle peut être aiguë ou chronique, et il en existe de plusieurs types. L'hépatite C est une hépatite virale et contagieuse. Parfois bénigne et de courte durée, elle peut devenir “une maladie grave qui s’installe à vie”, précise l’Organisation mondiale de la Santé. Elle est aussi une cause majeure de cancer du foie.

Hépatite C : quelles sont ses causes ?

L’hépatite C est due au virus VHC, de la famille des Flavivirus, qui se transmet par contact avec le sang d’une personne infectée. Celui-ci peut survenir lors de l’injection de drogues, lors d’une transfusion sanguine (le risque est cependant très faible dans les pays développés, où les transfusions sont très encadrées) ou encore à l’occasion de rapports sexuels non-protégés. En revanche, le virus ne se transmet pas par simple contact, ni lors d’un baiser ou en partageant de la nourriture.

Il n’existe pas de vaccin contre l’hépatite C. Pour réduire le risque d’infection, il faut donc éviter les injections à risque, le partage d’objets personnels tranchants, les relations intimes non-protégées ou encore les tatouages et les piercings dans des salons à l’hygiène douteuse (les tatoueurs et perceurs doivent utiliser des aiguilles à usage unique).

“À l’échelle mondiale, on estime que 71 millions d’individus sont porteurs chroniques de l’hépatite C”, précise l’OMS.

Hépatite C : les symptômes qui doivent alerter

Hépatite C : les symptômes qui doivent alerter© Istock

Les premiers signes de l’hépatite C apparaissent après une période d’incubation allant de deux semaines à six mois. La maladie est souvent asymptomatique, ce qui peut entraîner un retard de diagnostic. Dans ce cas, les signes n’apparaissent que lorsque le patient présente déjà des lésions du foie.

Voici les principaux symptômes de cette hépatite :

  • un ictère, également appelé jaunisse, dans environ 20 % des cas ;
  • une asthénie (fatigue) ;
  • des nausées et vomissements ;
  • une perte d’appétit ;
  • des douleurs de l’hypochondre droit (région de l’abdomen située sous les côtes) ;
  • des douleurs articulaires ;
  • des urines foncées et des selles pâles.

“Dans 75 % des cas, l'infection aiguë évolue vers une infection chronique”, précise le Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail (CCHSCT). “Environ 25 % des cas d'infection chronique se rétablissent par eux-mêmes”.

Les traitements de l’hépatite C

Les traitements de l’hépatite C© Istock

Tout d’abord, le diagnostic de l’hépatite C doit être confirmé par une prise de sang, visant à détecter la présence d’anticorps anti-VHC. Le médecin peut aussi prescrire un dosage des transaminases et rechercher la présence de l’ARN du virus dans le sang.

Pour faire la différence entre une hépatite chronique modérée à sévère et une hépatite chronique minime, une ponction biopsie hépatique (PBH) peut être réalisée. Cela permettra d’évaluer le pronostic du patient et d’adapter la prise en charge thérapeutique.

L'hépatite C est généralement traitée par des antiviraux à action directe. L’association de deux médicaments est souvent préconisée : l'interféron et la ribavirine. On parle de bithérapie, ou de thérapie combinée.

> Un expert santé à votre écoute !

Sources

Nicola Sirkis (Indochine) fait de rares confidences sur la mort de son frère dans Quotidien, Voici, 27 mai 2020. 

Pourquoi Nicola Sirkis fêtera ses 60 ans sans son frère Christophe, Gala, 22 juin 2019. 

Hépatite C, OMS, 9 juillet 2019. 

Hépatite C, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.