Nicola Sirkis (Indochine) se confie sur la mort de son frère, emporté par une hépatite C

En pleine promotion de la prochaine tournée d’Indochine, Nicola Sirkis a fait de rares confidences sur la disparition de son frère jumeau, emporté par une hépatite C en 1999. L’occasion de faire le point sur cette maladie.
Sommaire

© abacapress

Invité ce mardi 26 mai sur le plateau de l'émission Quotidien, dans le cadre de la promotion de la prochaine tournée d’Indochine, le chanteur Nicola Sirkis est revenu avec émotion sur le décès de son frère jumeau, Stéphane. Ce dernier, anciennement guitariste du groupe, est mort d’une hépatite C à l’âge de 39 ans.

Le chanteur d’Indochine regrette de ne pas avoir pu aider son frère

Une ombre noire plane sur la famille Sirkis et le groupe Indochine, depuis le 27 février 1999. Cette date marque le décès du guitariste Stéphane Sirkis, qui avait aussi composé une quinzaine de chansons pour le groupe. Le musicien avait été emporté par une hépatite C, contractée à cause de sa dépendance à l’héroïne.

Vingt-et-un ans plus tard, le chanteur d’Indochine est toujours très affecté par la disparition de son frère. Sur le plateau de Quotidien, il évoque ses nombreux regrets et remords. “Je trouve que ça donne une certaine humilité. Moi je n’aime pas trop les gens qui disent : “Moi je n’ai ni regret, ni remords”. Non je pense qu’on a tous fait des co***ries, on a tous fait des bêtises. On a tous pas fait des belles choses ou pas assuré”, explique-t-il.

La mort de Stéphane fait partie des choses qui lui restent sur le cœur. “Les regrets c’est d’avoir perdu mon frère, les remords, aussi, de ne pas l’avoir aidé à se sortir d’un truc. C’est beaucoup de choses, c’est beaucoup de choses… Mais la vie est faite de ça… Elle est cruelle”.

Une famille brisée depuis la mort de Stéphane Sirkis

Et pour cause, outre la tristesse de ne plus revoir son jumeau, Nicola Sirkis doit aussi encaisser les reproches de sa famille. Il n’aurait plus aucun contact avec son père depuis le drame et, en 2009, son autre frère, Christophe Sirchis, publie un livre intitulé Starmustang, dans lequel il lui reproche les addictions de Stéphane, intimement liées au train de vie des deux jumeaux.

Plus récemment, le frère aîné a demandé un droit de réponse au Parisien, après la parution d’un article sur la carrière et la vie personnelle du leader d’Indochine, qui s’est toujours défendu d’avoir tout fait pour inciter son jumeau à arrêter la drogue.

Dans le journal du 25 mars 2019, Christophe dément : "J'estime que mon frère Nicolas n'a pas aidé Stéphane comme il est prétendu, Stéphane s'en est souvent et très précisément ouvert à moi, ainsi qu'à notre père à qui il est venu demander de l'aide dès 1993” affirme le réalisateur. “J’ai constaté qu'il vivait dans une situation très précaire au regard des revenus du groupe Indochine et de son chanteur”.

Plus encore, le plus âgé de la fratrie reste persuadé que le guitariste est mort d’une overdose, et “non pas d’une hépatite fulminante”.

Cet article vous a intéressé ?

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.

Source(s):

Nicola Sirkis (Indochine) fait de rares confidences sur la mort de son frère dans Quotidien, Voici, 27 mai 2020. 

Pourquoi Nicola Sirkis fêtera ses 60 ans sans son frère Christophe, Gala, 22 juin 2019. 

Hépatite C, OMS, 9 juillet 2019. 

Hépatite C, Centre canadien d’hygiène et de sécurité au travail.