5 bonnes habitudes pour reduire la graisse du foie

Près de 7.8 millions de Français, soit 18,2% de la population, serait concernés par le foie gras. Cette maladie implique des niveaux anormalement élevés de graisses dans le foie.

On l'appelle la maladie du foie non alcoolique (NAFLD), parce qu'elle est liée à une accumulation de graisses qui n'est pas due à la consommation d'alcool.

Un excès de graisses hépatiques au fil du temps peut entraîner une inflammation et des dommages cellulaires. Les patients concernés courent un risque élevé d’évolution vers la cirrhose et le cancer du foie.

Foie : quels symptômes révèlent qu'il est gras ?

Les problèmes au foie se développent silencieusement, sans symptômes évidents au début. Or, à termes, plusieurs signes d'alerte  peuvent mettre la puce à l'oreille. Ils peuvent être révélateurs d'un foie gras. On cite : 

  • la fièvre et les frissons ; 
  • les essoufflements ; 
  • l'hématémèse (lorsqu'on vomit du sang) ; 
  • les selles et l'urine foncée ; 
  • la confusion et les somnolences ;
  • les pertes d'appétit ; 
  • les douleurs dans la région du foie ;
  • les paumes des mains rouges ou tachetées ; 
  • les troubles du sommeil ;
  • la perte de cheveux ; 
  • le gonflement des jambes, des chevilles et des pieds ; 
  • les crampes ; 
  • la perte de désir sexuel ; 
  • les tremblements.

L'alimentation  est l'un des principaux facteurs de risque de la maladie du foie gras. Ce syndrome touche en effet plus souvent des personnes en  surpoidsobèses  ou victimes de  diabète

En outre, le tabagisme fait aussi partie des risques. 

Il a aussi déjà été prouvé que certains facteurs génétiques entrent en ligne de compte. Des polymorphismes sur plusieurs gènes sont associés à la maladie et à une forme plus sévère. Il s'agit d'anomalies génétiques qui doivent être recherchées chez les patients touchés par la maladie du foie gras et n’ayant aucun facteur de risque métabolique (pas d’obésité, pas de diabète, pas de cholestérol).

Vous pouvez réduire la graisse de votre foie en adoptant certaines habitudes au quotidien. Lauren Manaker, nutritionniste américaine et auteure, vient de partager ses solutions. Medisite les passe en revue en images.

Evitez les sodas et boissons sucrées

1/5
5 bonnes habitudes pour réduire la graisse du foie

Le sucre est particulièrement néfaste pour votre foie. Depuis quelques années, la stéatohépatite non-alcoolique (NASH), également surnommée "la maladie du soda", touche de plus en plus de personnes. 

"Consommer trop de sucre peut amener votre foie à produire plus de graisses. La lecture de l'étiquette nutritionnelle peut aider les gens à déterminer si une boisson contient ou non des sucres ajoutés", explique la nutritionniste Lauren Manaker à nos confrères américains de Eat This, Not That.

Ajoutez du brocoli dans vos smoothies

2/5
5 bonnes habitudes pour réduire la graisse du foie

"Le brocoli contient un composé appelé "indole" qui peut aider à réduire la graisse du foie. L'ajout de brocoli aux smoothies peut être un moyen simple d'augmenter votre consommation de ce légume crucifère", propose Lauren Manaker.

Bannissez les boissons énergisantes

3/5
5 bonnes habitudes pour réduire la graisse du foie

La plupart des personnes ne réalisent pas la quantité de sucre ajouté que les boissons énergisantes contiennent. Certaines marques peuvent contenir environ 27 à 28 grammes de sucre par canette. Or, ce dernier va causer de réels dommages sur le foie.

Méfiez-vous des jus de fruits

4/5
5 bonnes habitudes pour réduire la graisse du foie

"Les jus, en particulier ceux à forte teneur en fruits, sont majoritairement composés de fructose. Lorsque trop de fructose submerge le foie, le foie le convertit en graisse. Consommer des quantités excessives de fructose peut entraîner le développement d'une stéatose hépatique non alcoolique", ajoute de son côté la diététicienne Whitney Stuart. 

Limitez les graisses saturées

5/5
5 bonnes habitudes pour réduire la graisse du foie

Un régime alimentaire riche en graisses saturées va aussi être propice à la maladie du foie gras. On cite les viandes grasses, les produits laitiers, le beurre, la charcuterie, les gâteaux, biscuits et la friture.

Sources

https://www.eatthis.com/drinking-habits-reduce-liver-fat/

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.