Maladie du foie gras : ces 15 symptomes revelent un probleme

"Les problèmes de foie se développent silencieusement sans symptômes évidents au début, mais la maladie est en grande partie évitable grâce à des changements de mode de vie", soulève le British Liver Trust (BLT). Association caritative visant à sensibiliser aux maladies du foie, cet organisme met en lumière plusieurs symptômes d'alerte qui peuvent révéler ce qu'on appelle la maladie du foie gras.

Près de 7.8 millions de Français, soit 18,2% de la population, serait concernés par ce phénomène. La maladie du foie gras fait référence à des niveaux anormalement élevés de graisses dans le foie. Si on l'appelle la maladie du foie non alcoolique (NAFLD), c'est parce qu'elle est liée à une accumulation de graisses qui n'est pas due à la consommation d'alcool.

Cette maladie peut prendre des proportions dramatiques : "Nous avons pu montrer à partir de la cohorte française Constances de l’INSERM, qu’environ 200 000 individus auraient une stéato-hépatite (NASH) avec fibrose avancée et un risque élevé d’évolution vers la cirrhose et le cancer du foie" nous exposait le Pr Lawrence Serfaty, chef du service hépatologie de l'hôpital Hautepierre de Strasbourg, au cours d'une précédente interview.

En effet, la cirrhose est le stade le plus grave, qui survient après des années d'inflammation. À ce stade, l'accumulation de gras dans les cellules du foie est si importante que l'inflammation provoque des cicatrices dans le foie, appelées fibroses. Ce phénomène est propice à de grave complications comme le cancer du foie. Le British Liver Trust (BLT) nous met en garde face à plusieurs symptômes précis. Ils peuvent traduire un problème au foie. Attention, notre liste n'est pas exhaustive. On les aborde dans notre diaporama.

Maladie du foie : comment savoir si vous êtes à risque ?

L'alimentation est l'un des facteurs de risque de la maladie du foie gras. Ce syndrome touche en effet principalement des personnes en surpoids, obèses ou victimes de diabète. Attention, si vous avez une alimentation riche en sucre et en graisses saturées.

Un seul soda, s'il est consommé chaque jour, augmente le risque. Les sodas représentent une concentration très importante en sucre.

En outre, le tabagisme fait aussi partie des risques. "10 cigarettes par jour est le seuil de risque de développer une maladie plus sévère", nous indiquait le Pr Lawrence Serfaty.

À noter que certains facteurs génétiques entrent aussi en ligne de compte. Des polymorphismes sur plusieurs gènes sont associés à la maladie et à une maladie plus sévère. Il s'agit d'anomalies génétiques qui doivent être recherchées chez les patients touchés par la maladie du foie gras et n’ayant aucun facteur de risque métabolique (pas d’obésité, pas de diabète, pas de cholestérol).

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

https://britishlivertrust.org.uk/information-and-support/liver-health-2/symptoms-of-liver-disease/ 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.