Declin cognitif : un regime riche en flavanols ameliorerait les fonctions cerebrales

Le déclin cognitif correspond à une altération d'une ou plusieurs fonctions cérébrales. Il a déjà été établi que les performances cognitives diminuent avec l'âge. "Dans une étude publiée dans le British Medical Journal, une équipe de recherche de l’Inserm dirigée par Archana Singh-Manoux, montre que notre mémoire, notre capacité à raisonner et à comprendre commencent à décliner dès l’âge de 45 ans", partage l'Inserm. Ce phénomène peut se manifester par un déclin progressif de la mémoire et des fonctions exécutives.

De récentes études observationnelles ont permis de découvrir que certains régimes alimentaires pouvaient prévenir le déclin cognitif lié à l'âge. Il s'agirait des aliments riches en flavanols. Les flavanols sont des composés antioxydants et anti-inflammatoires, notamment contenus dans le cacao. Plusieurs précédentes études ont déjà vanté leurs mérites sur la santé cardiovasculaire et sur la régulation de la tension. Découvrez dans notre diaporama un panel d'aliments et boissons riches en flavanols. Attention, notre liste n'est pas exhaustive.

Les flavanols semblent améliorer le flux sanguin vers le cerveau

Une des études vantant les mérites des flavanols, publiée en novembre 2020 dans la revue Nature, avance une explication : selon les chercheurs, les flavanols semblent améliorer le flux sanguin vers le cerveau.

Gabriele Gratton, professeure de psychologie à l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign, et son équipe ont mené cette étude sur 18 personnes en bonne santé. Dans l'un des essais, les volontaires ont été amenés à consommer une boisson au cacao contenant 680 milligrammes (mg) de flavanols. Dans l'autre, elles se sont vues administrer une boisson au cacao contenant seulement 4 mg de flavanols.

Les chercheurs ont ensuite évalué la vitesse d'oxygénation dans le cortex frontal avant d'analyser leurs performances cognitives grâce à plusieurs tâches mentales. Les participants qui ont consommé une plus grande quantité de flavanols ont eu une réponse plus rapide d'oxygénation du cerveau. Elles ont également obtenu de meilleurs résultats aux tests cognitifs : ces volontaires ont résolu les problèmes plus rapidement (11 % plus vite que les autres).

Déclin cognitif : les bienfaits d'un ami à l'écoute

Au-delà de l'alimentation, avoir des amis à l'écoute permet également de lutter contre le déclin cognitif. En effet, selon une étude américaine publiée ce lundi 16 août dans le JAMA Network Open, des chercheurs ont constaté que le simple fait d'avoir quelqu'un de disponible régulièrement pour vous écouter quand vous en avez besoin permettait de lutter ainsi contre le déclin cognitif. Sur les 2 171 participants à l'étude, en moyenne âgés de 63 ans, les quadragénaires et les quinquagénaires n'ayant pas beaucoup de proches disponibles pour les écouter au quotidien avaient en effet un âge cognitif de quatre ans plus élevé que ceux ayant une large disponibilité de personnes prêtes à les écouter régulièrement. "Ces quatre années peuvent être incroyablement précieuses. Trop souvent, nous pensons à la manière de protéger la santé de notre cerveau lorsque nous sommes beaucoup plus âgés, après avoir déjà perdu beaucoup de temps pour développer et maintenir des habitudes saines pour le cerveau", déclare le Dr Salinas, auteur principal de l'étude.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Dietary flavanols improve cerebral cortical oxygenation and cognition in healthy adults, Nature, 24 novembre 2020

Un régime riche en flavanols peut augmenter la fonction cérébrale, Harvard Medical School, mars 2021

Le déclin cognitif apparait dès 45 ans, Inserm, 2012

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.