Sommaire

Pendant les fêtes, il est courant que nous ne fassions pas attention à ce que l’on mange ou ce que l’on boit. Et tant mieux ! Profitez sur l’instant des proches, des mets, de l’ambiance de noël … Ensuite, vient place à la détox. Mais qu’entend-on exactement par "détox d’après fête" ?

Cela renvoie à "détoxification". C’est un mécanisme qui permet au corps d’inactiver les substances toxiques d’origine interne ou externe. Cependant, il faut savoir que le mécanisme d’élimination est indépendant de l’inactivation de la toxine et est mis en place par les organes de notre corps. Après les fêtes, le foie est très sollicité, mais c’est son rôle d’éliminer les déchets. Le corps est autonome et s’autorégule. C’est pour cela qu’une détox extérieure est souvent décriée. Cependant, collectivement, on comprend bien que l’idée est de se débarrasser d'un certain nombre de toxines.

Pourquoi a-t-on besoin d'une détox après les excès des fêtes ?

Alcool, sucre, caféine, graisses saturées, aliments transformés … ces "déchets" appelés toxines s’accumulent et pourraient mettre ainsi les cellules en danger en accélérant leur vieillissement et en affaiblissant les résistances naturelles. Tous ces "déchets" peuvent avoir un impact sur le corps et certains signes extérieurs peuvent alors apparaître. Après quelques excès, il est possible que vous vous sentiez fatigué, ou que vous ayez quelques maux de têtes, certains boutons peuvent également apparaître. L’idée est de soulager et de stimuler les organes qui traitent au quotidien les déchets de l’organisme.

On favorise alors les plantes, les fruits, les légumes, les boissons drainantes … Tout ce qui va permettre d’éliminer les fameux déchets accumulés pendant les fêtes. Généralement, il est conseillé de suivre cette cure quelques jours après les excès. Bien sûr, il n’est pas question de ne boire que du thé pendant ce temps. Mieux vaut que tout cela s’inscrive dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Des cures détox, il en existe des dizaines. Mais toutes ne sont pas bonnes à suivre. Certaines peuvent même être contreproductives, voire dangereuses. On fait le point sur les cures à éviter avec Laurent Dufay, diététicien nutritionniste.

Les 3 cures détox les plus dangereuses

Jeûne hydrique : Vous privez votre corps d'énergie

Parmi les cures qu’il est vivement recommandé d’éviter nous avons : le jeûne hydrique?

On en parle beaucoup, cette cure consiste tout simplement à arrêter de manger pour purifier son organisme : pas forcément une très bonne idée. Cela revient à priver votre corps des sources d’énergie dont il a besoin, et ce, pendant plusieurs jours. Loin d’être détoxifiante, une privation durable de nourriture peut, favoriser la production et l’accumulation dans le sang de substances potentiellement toxiques.

Il est peut-être préférable de suivre ce que l’on appelle un jeûne intermittent. L’idée est alors de laisser son système digestif au repos au moins 16h par jour. Ce qui revient finalement à sauter le petit déjeuner ou le dîner. Cela permettrait de booster le système immunitaire. En effet, la période de jeûne intermittent pourrait aider nos organes comme le rein ou le foie à évacuer plus facilement les toxines. Sur plusieurs semaines, les personnes pratiquant le jeûne intermittent évoquent un "regain d’énergie".

Monodiète : vous risquez des carences importantes

La monodiète ou les cures à base de jus de légumes et de bouillons "ne sont pas probantes et ne doivent surtout pas s’éterniser au risque d’obtenir des résultats complètement inverses à ceux désirés si vous les testez", affirme le nutritionniste Laurent Dufay. Ces cures ne doivent pas durer plus de deux ou trois jours maximum. Par exemple, dans le cadre d’une monodiète à base de pommes, si celle-ci dure trop longtemps, vous risquez vite de manquer d’un apport en protéines. Votre corps a besoin de bons acides gras, de protéines, de glucides, de fibres, de vitamines … Bref, tous les macro et les micronutriments essentiels pour fonctionner normalement. Aucun aliment à lui seul ne contient tout ce dont votre corps a besoin.

Diurétiques : ils risquent d'éliminer les bonnes vitamines

Il est recommandé de ne pas utiliser de diurétiques. Ceux-ci font perdre beaucoup d’eau mais vous risquez en plus d’éliminer les bonnes vitamines nécessaires à votre corps. On ne mise pas non plus sur les laxatifs. Ces médicaments qui accélèrent le transit peuvent parfois provoquer une irritation du colon, des diarrhées et une mauvaise absorption intestinales. Cela peut également aggraver les déficiences minérales.

Pourquoi les cures détox sont remises en cause

De plus en plus, les nutritionnistes remettent en cause l’efficacité des régimes détox. D’ailleurs, deux chercheurs australiens avaient, en 2015, fait la synthèse des données scientifiques à ce sujet. Ils en sont arrivés à la conclusion qu’il n’existe pas d’étude rigoureuse sur ces régimes d’après fête. Leur travail a été publié dans le Journal of Human Nutrition and Dietetics.

Le corps et le foie en particulier n’ont pas besoin de coup de pouce pour faire leur travail. Ainsi, le foie ne stocke pas les toxines, mais les traite comme une station d’épuration. Il récupère la matière première issue de l’alimentation et les transforme pour que notre corps puisse fonctionner normalement. Il élimine ensuite ce qui n’est pas utile, les fameux déchets. Ainsi, une personne en bonne santé n’a aucune raison d’avoir un foie qui accumulerait les toxines. Les fameuses détox d’après fêtes ne seraient donc qu’un argument commercial.

Comment se détoxifier naturellement après les fêtes

L’idéal pour prendre soin de son corps après les fêtes est de s’écouter. Le principe est de proposer à son organisme une alimentation stimulante et énergisante afin de faciliter la digestion et permettre aux organes un fonctionnement "écologique".

On limite alors l’alcool, le sucre blanc, le café, la viande rouge et les produits industriels. Cela permet à votre corps une sorte de pause. Laurent Dufay explique : "Vous pouvez privilégier une alimentation à base de protéines animales et végétales avec une meilleure biodisponibilité comme les viandes blanches, les œufs, les poissons, les légumineuses ainsi que les aliments riches en fibres et en minéraux et en vitamines comme les fruits et les légumes frais, mais aussi le poisson, voire les protéines végétales comme les lentilles. Et surtout et avant tout notre corps est riche en eau donc vous pouvez faire le plein régulièrement tout au long de la journée pour le maintenir au niveau d’hydratation optimal. Pour les collations, on préfère un fruit comme la pomme et/ou quelque oléagineux comme une poignée d’amandes ou de noix pour le plein d’énergie".

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

Sources

Merci à Laurent Dufay, diététicien nutritionniste

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.