Sommaire

La monodiète est le fait de n'ingérer qu'un seul aliment durant un temps donné. L'aliment choisi pourra être consommé à volonté durant la période prédéfinie. Il s'agit d'un régime alimentaire spécial, ponctuel, qui permettrait d'éliminer les toxines de l'organisme.

La monodiète pour relancer une perte de poids

La monodiète servirait à nettoyer les corps des toxines accumulées par une alimentation trop riche, trop grasse, parfois trop polluée. Le fait de n'avoir qu'un seul aliment à digérer permet à l'organisme de se mettre au repos et de se nettoyer. "Le corps se nettoie grâce aux émonctoires, des organes qui éliminent les toxines. Il s'agit de la peau, du foie, des intestins, des poumons et des reins. Avec une alimentation un peu trop riche ou pas toujours saine, on peut avoir du mal à faire fonctionner ces organes qui arrivent parfois à saturation et ne parviennent plus à éliminer les déchets", détaille Raphaël Gruman, nutritionniste.

On peut également avoir recours à une monodiète lors d'un régime d'amincissement. Non pas pour maigrir, mais pour relancer la dynamique. "Il arrive d'être bloqué dans sa perte de poids car le corps s'habitue à une alimentation stéréotypée. Le fait de casser le rythme permet de casser le pallier et de relancer la perte de poids", analyse le spécialiste en nutrition.

Combien de temps doit durer une monodiète ?

"Je ne la préconise que sur une journée et seulement tous les deux à trois mois, soit 4 à 6 fois dans l'année", pose notre spécialiste. "Par exemple, je la conseille souvent après les fêtes de fin d'année alors que notre corps a connu une alimentation souvent riche en graisse sur une période assez longue", poursuit-il.

"On fait une journée au cours de laquelle on ne mange que de la soupe de légume, ce qui permettra de mettre vraiment au repos l'ensemble du système digestif. Il s'agit de consommer de la soupe tout au long de la journée avec beaucoup d'eau, de tisanes pour drainer un maximum l'organisme", développe Raphael Gruman. L'eau sous toutes ses formes (tisane, thé, eau plate, eau gazeuse) est essentielle à une bonne réussite de la monodiète. Sachant qu'un litre et demi à deux litres d'eau sont recommandés par jour, il faut en boire le double durant une monodiète. C'est ce qui permettra d'éliminer les toxines de l'organisme. "Le but est de drainer l'organisme. Il faut rincer le foie, qui est comme une passoire dont il faut nettoyer les filtres pour obtenir un véritable effet".

Les aliments préconisés pour la monodiète

Les aliments préconisés pour la monodiète © getty

"Je propose à mes clients des monodiètes à base de légumes comme les poireaux ou les courgettes, des légumes qu'on peut faire facilement en soupe. Je préconise de les manger cuits afin de mieux les digérer aider le système digestif à se reposer et de les choisir biologiques, afin d'éviter les pesticides et un nouvel encrassement de l'organisme", détaille Raphael Gruman.

Quand une monodiète peut-elle être dangereuse ?

Si le corps a des capacités de contrôle suffisante pour une monodiète sur une journée, la prolonger peut, dès le deuxième jour, avoir des conséquences négatives sur l'organisme. "Dès qu'on dépasse une journée quelques symptômes surviennent comme la fatigue, les étourdissements, voire des évanouissements. Ensuite, une sarcopénie peut apparaître, soit la fonte musculaire. Privé de protéine, le corps dégrade les muscles pour trouver les protéines dont il a besoin. Au troisième jour, commencent à s'installer des carences en minéraux ou micro-nutriments. L'aliment choisi apporte effectivement quelques vitamines et minéraux mais qui ne permettront pas de couvrir l'ensemble du besoin minéral ou vitaminique de l'organisme. Cela peut entraîner des chutes de cheveux, des difficultés de mémorisation, de concentration...", détaille Raphaël Gruman. Pour lui, nul besoin de poursuivre la monodiète au-delà d'une journée, sous peine de mettre son corps en danger. "On obtient les effets bénéfiques de la monodiète dès le premier jour !", assure-t-il.

Monodiète : les aliments les plus dangereux

Monodiète : les aliments les plus dangereux© Istock

Alors que des monodiètes à base de raisins et de pommes peuvent être mis en avant sur des sites de naturopathie, elles n'ont pas les faveurs de notre nutritionniste du fait d'un apport glycémique trop important. "Les monodiètes à base de fruits ou de jus de fruit apportent beaucoup de glucides qui ne seront pas tempérés par les autres aliments qu'on consomme habituellement. Ces glucides arriveront très vite dans le sang et créeront des hyperglycémies. Quasiment systématiquement, une hyperglycémie est suivie d'une hypoglycémie qui engendre des risques d'évanouissement", prévient le nutritionniste.

Il recommande également d'éviter une monodiète au chou, extrêmement pauvre en calorie. "Les dégradations musculaires s'opèrent très rapidement, de même que surviennent vite les difficultés de concentration. Le cerveau a besoin de glucide pour carburer, presque en continu", explique Raphael Gruman. Il précise que ces aliments ne sont pas problématiques sur une seule journée de monodiète, le corps étant suffisamment armé pour y faire face, mais le deviennent si la monodiète dure.

Une monodiète prolongée à l'origine d'un dérèglement du métabolisme

Lors d'une monodiète prolongée, on peut perdre du poids très rapidement, "de l'ordre de trois kilos en trois jours", mais cela donne un mauvais signal au corps. "Dès que vous commencez à remanger normalement, vous aller reprendre ce poids et même plus. Le corps compense toujours et anticipe le fait qu'une privation puisse se reproduire. Il stockera alors davantage en prévision d'une carence future. Cela peut déboucher alors sur une prise de poids", précise le nutritionniste.

La monodiète, un régime alimentaire drastique fortement déconseillé à certaines personnes

La monodiète, un régime alimentaire drastique fortement déconseillé à certaines personnes© Istock

Les personnes diabétiques doivent éviter ce type de régime alimentaire sous peine de mettre à mal leur organisme. "Surtout, une monodiète à base de fruits qui augmente considérablement l'apport en sucre !", met en garde notre expert. Il exclut également le recours à la monodiète pour les enfants, les adolescents et les séniors. "Une monodiète doit être suivie par un adulte en bonne santé", poursuit-il.

La prise de médicament est également incompatible avec ce régime alimentaire. "Le dosage est élaboré pour une alimentation normale, équilibrée et en quantité suffisante", ajoute Raphael Gruman. La monodiète aura également des effets délétères sur un fœtus.

Dernière recommandation : lors d'une monodiète, il faut oublier le jogging ou tout autre activité trop intense et prévoir de rester au calme. "À cause d'une glycémie trop basse, les risques de malaise sont bien réels", conclut notre expert.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Merci à Raphaël Gruman, nutritionniste à Paris et Deauville

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.