Sommaire

Tout d’abord, qu’entend-on par « système immunitaire » ? Ce terme désigne la capacité du corps à se défendre contre les attaques extérieures et à les anéantir. En règle générale, le corps se bat et répond aux diverses attaques de pathogènes qu’il peut rencontrer. Cependant, lorsque le corps est plus faible que les agents infectieux, il n’arrive plus à lutter contre les différentes attaques et nous tombons malades.

Le système immunitaire a deux fonctions : détruire les pathogènes et intervenir pour mémoriser les « données de combat ». C’est-à-dire retenir pour anticiper la prochaine attaque du même pathogène et préparer au mieux le corps.

Il existe deux types d’immunité : innée et acquise. L’immunité innée est celle transmise par les parents ; il s’agit de la première ligne de défense du corps. La seconde, l’immunité acquise, est celle qui va être apportée par la vaccination, un mode de vie sain ou par la prise de produits naturels qui vont la stimuler. C’est le cas du miel et des produits de la ruche (entre autres).

Dans les pages suivantes, nous vous dévoilons 7 variétés de miel à privilégier pour stimuler votre système immunitaire, avec les conseils de Karen Recchi, naturopathe.

Le miel de thym

Ce miel a des qualités antiseptiques et libère les voies respiratoires. Il participerait également à la prévention de maladies infectieuses, digestives et respiratoires. En cas de grippe, il est également un très bon remède complémentaire. Riche en cuivre et en bore, il est un tonifiant qui stimule les fonctions digestives et qui faciliterait le tonus musculaire. Il est également efficace dans le traitement des plaies.

Le miel de sapin

Ce miel offre un large spectre d’oligoéléments comme le phosphore, le zinc, le fer, le bore et le cuivre. Riche en fer, ce miel contribue à réduire la fatigue et à assurer le bon fonctionnement du système immunitaire. Le calcium participe, quant à lui, au fonctionnement normal des enzymes digestives. Le cuivre protège les cellules contre le stress oxydatif.2

La suite de notre sélection des meilleurs miels pour l'immunité, page suivante...

Le miel de romarin

Le miel de romarin est particulièrement stimulant. Il permet de lutter contre les agressions du froid et contre la fatigue. Ce miel prendra également soin de votre foie, de vos intestins et de vos voies respiratoires. Sa couleur est très pâle et son goût assez fin. À mettre dans vos tisanes !

D’ailleurs, il existe plusieurs façons d’utiliser le miel. Vous pouvez l’utiliser pur, pour adoucir votre gorge par exemple, en prenant une cuillère à café chaque jour. Vous pouvez également mélanger à une infusion. Ou encore le diluer dans un bol d’eau bouillante afin d’en inhaler les vapeurs, une serviette sur la tête. Cela pourra, par la même occasion, libérer vos voies respiratoires.

Un autre miel s'avère très efficace pour renforcer le système immunitaire : le miel de manuka. Découvrez ses vertus à la page suivante...

Le miel de Manuka

Le miel de Manuka semble être la star des miels lorsqu’il s’agit de booster son système immunitaire. Il provient de la récolte des abeilles sur le manuka, un arbrisseau généralement cultivé en Nouvelle-Zélande. Ce miel est opaque et a une saveur un peu caramélisée. Il est connu pour ses propriétés antibactériennes. Il est riche en Metilglioxal. Il s’agit d’un élément qui offre au miel une forte puissante antibactérienne. Des études allemandes identifient ce miel comme un anti-bactérien.

Ce produit est réputé efficace pour soigner différents maux : ceux de gorge, la fièvre, la grippe, les rhumes, les bronchites chroniques, l’asthme, les brûlures d’estomac, les gastroentérites, l’eczéma externe, les brûlures au premier degré, les cicatrices, les plaies… Rien ne semble impossible pour ce super miel.

Mais au-delà de traiter les problèmes quand ils sont déjà là, le miel de manuka peut aussi renforcer le système immunitaire et prévenir la fatigue, les maux de gorge ou les infections des voies respiratoires.

Les autres miels recommandés par la naturopathe

Au-delà des variétés de miel évoquées précédemment, Karen Recchi, naturopathe, recommande également :

  • Le miel de lavande, cicatrisant, antiseptique et apaisant, particulièrement pour les bronches et les poumons.
  • Le miel d’eucalyptus : antiseptique, immunostimulant, à utiliser contre les infections respiratoires.
  • Le miel d’acacia : facilite la digestion, recommandé en cas de constipation passagère. Ce miel est aussi conseillé pour les enfants.

Mais savez-vous à quelle dose consommer ces miels pour profiter de leurs bienfaits ? Réponse, page suivante.

Miel : à quelle dose le consommer ?

Pour profiter pleinement des propriétés du miel, il est préférable de le consommer dans sa version biologique, seul et en dehors des repas, pour ne pas freiner la digestion. En effet, même s'il est 100 % naturel, il renferme une forte teneur en sucre.

Ensuite, mieux vaut respecter certaines doses pour booster efficacement son immunité.

  • Dose conseillée en prévention :
    • Chez les adultes : 1 CS/ jour en moyenne
    • Chez les enfants : 1 CC bombée/jour, 1 jour sur 2

  • Dose conseillée en réaction :
    • Chez les adultes : jusqu’à 3 CS/jour
    • Chez les enfants : jusqu’à 3 CC/jour

Il convient, enfin, de rappeler quelques règles de prudence. D'abord, un avis médical est absolument nécessaire avant toute consommation régulière de miel (notamment en cas de pathologie grave). Ensuite, ce produit ne doit pas être consommé par les enfants de moins d'un an - notamment à cause du risque de botulisme - et par les femmes enceintes qui présentent un risque de diabète gestationnel.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.