Miel de fleurs : les references de moins bonne qualite au supermarche

En tartine pour le petit-déjeuner ou dans une tisane contre les maux de gorge, le miel est très apprécié des Français. Pour preuve, ils en consomment 600 grammes par personne chaque année. Mais toutes les références ne se valent pas au supermarché...

Dans son numéro de novembre 2021, le magazine 60 millions de consommateurs dévoile un banc d’essai de 24 miels de fleurs liquides ou crémeux. Plusieurs critères liés à la qualité, à l’authenticité et à la potentielle contamination du produit ont été analysés. Dans ce diaporama, nous vous dévoilons les 6 références qui ont écopé de la moins bonne note.

Les miels originaires de France sont de meilleure qualité

Il ressort nettement de cette enquête que les miels originaires de France tirent leur épingle du jeu : ils sont bien plus qualitatifs, plus authentiques et moins contaminés par des pesticides que les références récoltées dans d’autres pays. Bémol : ils sont aussi plus onéreux, avec un prix moyen situé autour de 24,5 € le kilo.

Parmi les références les moins bien notées, en revanche, la fraîcheur est le critère qui fait le plus défaut. L’association de consommateurs explique, en effet, “qu’avec le temps, le miel se dégrade. Et plus encore s’il est exposé à la chaleur”. Les experts ont donc évalué leur degré d’altération en mesurant deux choses.

Les experts ont analysé le taux de fraîcheur des miels

D’abord, leur taux de HMF, un aldéhyde cyclique issu de la dégradation des glucides. Celui-ci est naturellement présent dans le miel à l’état de traces, mais son taux augmente lorsque le miel vieillit ou est chauffé. Résultat : trois références “dépassent légèrement le seuil maximal autorisé de 40 mg de HMF/kg pour les miels classiques”.

Ensuite, “les quantités résiduelles d’enzymes issus du jabot de l’abeille : moins il y en a, plus le miel est ancien ou a subi un chauffage”, précise le magazine. Sur ce point, quatre références sont en deçà de la quantité d’enzymes minimale… et donc, pas très frais ! Dans ce diaporama, nous vous dévoilons les six miels jugés insuffisants ou très insuffisants en termes de fraîcheur lors de ce banc d’essai.

> Stupéfiant : des chercheurs américains ont découvert qu’une substance provenant du fond des océans est le carburant n°1 pour alimenter votre cerveau jusqu'à 90 ans et même au-delà.

Sources

60 millions de consommateurs n° 574, novembre 2021, pages 23 à 28. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.