Sommaire

Le culte de la minceur ne date pas d’hier. Nos grands-mères, tout comme les grands-mères de nos grands-mères, avaient déjà leurs méthodes pour se délester des kilos superflus. Eau citronnée, pomme, blanc d’œuf, thym… Céline, fidèle lectrice de Medisite, âgée de 82 ans, a accepté de nous partager les astuces minceur qui étaient plébiscitées lorsqu’elle était adolescente. On les passe en revue et on les décrypte avec l’aide d’Alexandra Murcier, diététicienne et collaboratrice à BeMum, un programme qui améliore la fertilité des femmes via l’alimentation.

L’eau citronnée

Si le régime citron fait aujourd’hui des adeptes parmi les stars hollywoodiennes, il avait également la côte auprès de nos grands-mères. Pour accélérer une perte de poids dans le cadre d'un régime, ces dernières buvaient chaque matin un grand verre d'eau tiède dans lequel elles avaient pressé le jus d'1/2 citron.

L’eau citronnée semble être une bonne alternative. Le citron est réputé pour activer la sécrétion de bile dans le foie, chargé de décomposer les nutriments, de réguler le métabolisme des graisses ou encore de purifier le sang. Idéal en cas de détox, le jus de citron stimulerait également la sécrétion de salive et de sucs gastriques. Résultat : il faciliterait la digestion et stimulerait l’élimination des graisses.

Avec l’eau, le jus stimule le système digestif, favorise le transit et l’élimination des toxines. Il apporte aussi des vitamines, minéraux et oligo-éléments. Si l’on en croit la plupart des nutritionnistes, vous pouvez piquer ce tuyau à votre grand-mère, à condition toutefois de ne pas être sujet aux troubles rénaux et de la vésicule biliaire. Le citron pourrait vous irriter.

"C’est vrai que le citron favorise l’hydratation et stimule le système digestif, nous confirme Alexandra Murcier. Or, il ne suffira pas à vous faire perdre du poids. Si voulez mincir associez l’eau citronnée à une alimentation équilibrée. Le jus de citron reste idéal pour détoxifier l’organisme après les excès des fêtes par exemple".

Une pomme ou une salade avant le repas

"Lorsque j’étais jeune fille, on nous conseillait de consommer une pomme ou une salade avant le repas. On nous disait qu’elles faisaient ‘glisser’ la nourriture et nous permettaient de mieux éliminer et digérer", nous rapporte Céline.

Concrètement, la pomme avait aussi pour but de moins manger lors des repas. Cette dernière doit sa réputation coupe-faim à sa teneur en fibres solubles.

"Les crudités vont apporter peu de calories tout en accélérant la satiété"

"Concernant la satiété, c’est vrai, assure Alexandra Murcier. Les légumes et les crudités vont apporter peu de calories tout en accélérant la satiété. Concernant la pomme, c’est en effet mieux de consommer les fruits, avant le repas. Cela permet de mieux digérer".

L’eau de cuisson des artichauts

Certes, il y a plus appétissant comme cocktail, mais il se trouve que l 'eau de cuisson des artichauts fait aussi partie des astuces minceur de nos grands-mères. Elle serait réputée pour posséder des vertus amaigrissantes.

"En réalité, c’est l’eau de cuisson de tous les légumes cuits à l’eau qu’on nous préconisait, soutient Céline. On leur vantait leurs effets diurétiques. Le but était d’uriner pour éviter la rétention d’eau. Pour les mêmes raisons, on nous conseillait de boire beaucoup d’eau tout au long de la journée".

"L’artichaut est considéré comme un détoxifiant. Il draine, mais il ne fait pas maigrir pour autant, déclare la nutritionniste. Il est vrai que l’eau de cuisson des légumes a un effet diurétique. Ils vont prévenir la rétention d’eau, mais, ils ne suffisent pas pour mincir".

L’infusion au thym pour retrouver un ventre plat

Grâce à ses vertus diurétiques, drainantes et détox, l'infusion au thym avait aussi sa place dans la routine minceur de nos grands-mères. Utile pour purifier l'organisme et l'aider à brûler les graisses stockées au niveau de la ceinture abdominale, cette infusion était réputée pour garantir un ventre plat.

Le bouillon de légumes en guise de dîner

Nos grands-mères avaient également pour habitude de miser sur une soupe ou un bouillon de légumes en guise de dîner lorsqu’elles souhaitaient perdre du poids. "En les associant avec une pomme, on espérait générer la satiété plus vite", détaille Céline.

"Le bouillon de légumes est à la fois une bonne et une mauvaise idée. Il ne constitue pas un repas équilibré, car votre apport protéique ne sera pas suffisant, explique de son côté Alexandra Murcier. Donc je ne suis pas trop pour. En revanche, après un repas copieux le midi pourquoi pas. Or, le bouillon de légumes ne doit pas remplacer le dîner à long terme, selon moi".

Le persil et le poivre pour remplacer le sel

Certaines saveurs et herbes aromatiques auraient aussi des vertus minceur, selon nos grands-mères. En permettant de mieux réguler la glycémie, le persil est une herbe aromatique qui peut nous aider à lutter contre les crises d'hypoglycémie réactionnelle... et les fringales.

Si vous voulez donner plus de goût à vos menus, pensez aussi à remplacer le sel par le poivre. Si le sel favorise la rétention d'eau, le poivre lui favorise la combustion des graisses.

Toutes les épices vont être intéressantes si vous voulez surveiller votre ligne

"Le persil et le poivre constituent tous deux une très bonne alternative minceur, d’après la diététicienne. De manière générale, toutes les épices qui ont vocation de remplacer le sel vont être intéressantes si vous voulez surveiller votre ligne. Le sel ouvre l’appétit et favorise la rétention d’eau".

Le blanc d’œuf et le blanc de poulet

Aussi étonnant que cela puisse paraître, le blanc d’œuf était également plébiscité par nos grands-mères pour maigrir. Ses atouts ? Il n'est ni gras ni calorique (l'essentiel des calories étant contenues dans le jaune). L’œuf est par ailleurs connu pour être très rassasiant. "Le blanc d’œuf cuit nous remplit l’estomac et apparaît comme un excellent coupe-faim doté de protéines, de vitamines et de fer", nous explique Céline.

"Le blanc d’œuf ne contient que des protéines, or, dans le jaune, on trouve aussi des composés intéressants. Donc il serait dommage de s’en priver. Je confirme l’effet rassasiant du blanc d’œuf mais ce n’est pas une raison pour ne consommer que ça", partage Alexandra Murcier.

Un blanc de poulet pour éviter de grignoter la journée

"Si l’envie nous prenait de grignoter dans la journée, on nous conseillait de consommer un blanc de poulet, se remémore Céline. Son effet rassasiant nous évitait de craquer pour une part de gâteau".

"D’un point de vue nutritionnel, le blanc de poulet est un meilleur choix : il garantit moins de sucre et plus de protéine, estime Alexandra Murcier. Mais attention. Un apport protéine en trop grande quantité peut être dangereux pour les reins. En outre, cette habitude risque de vous déstructurer. Finalement, quand on a envie d’un gâteau, il vaut mieux trouver des alternatives sucrées [fruits, yaourts etc…] plutôt qu’aller à l’opposé. Vous risquez de générer la frustration".

Le dessert trois heures après le repas

"Lorsque j’étais jeune, on nous conseillait de ne jamais déguster de gâteau directement sur le repas, car on nous expliquait que cela pouvait compliquer la digestion. Il valait mieux le consommer deux ou trois heures après avoir digéré, semblait-il, se souvient Céline. Je sais qu’aujourd’hui, on nous conseille plutôt l’inverse. Mais à l’époque, on ne parlait pas encore du diabète".

"En effet, aujourd’hui, on préfère éviter de faire monter la glycémie longtemps après le repas. La production d’insuline va faire davantage stocker. En revanche, d’un point de vue purement digestif, consommer le dessert trois heures après avoir mangé sera un meilleur choix", partage Alexandra Murcier.

Mastiquer les aliments lentement

Nos grands-mères accordaient déjà beaucoup d’importance à la mastication. Il leur était déjà recommandé de mâcher les aliments lentement pour favoriser la satiété plus vite. Aujourd’hui encore, cette solution est proposée par de nombreux nutritionniste si l’on souhaite mincir en mangeant moins.

Vous pouvez garder en tête que manger plus lentement fait mincir. Un repas doit durer en moyenne 20 minutes pour que le cerveau envoie au corps des signaux de satiété.

"Pour trouver le bon rythme, il suffit de poser la fourchette entre chaque bouchée"

"Cette astuce trouve tout son sens. Il y a plein de gens qui arrivent à perdre du poids simplement en mangeant juste plus lentement. C’est d’ailleurs ce que je préconise à mes patients qui veulent mincir. Pour un meilleur confort digestif, c’est aussi la solution. Pour trouver le bon rythme, il suffit de poser la fourchette entre chaque bouchée. Pour ceux qui ont vraiment du mal à prendre le temps de mastiquer les aliments, je recommande manger avec des baguettes chinoises".

Ne plus manger après 19h

Nos grands-mères avaient parfaitement compris ce concept : pour éviter de prendre du poids, il valait mieux dîner tôt le soir. Dîner avant 19h était une façon pour elles de garder la ligne.

Non seulement, dîner plus tôt serait bénéfique pour votre système digestif mais en plus, vous pourriez retrouver la ligne (si vous adoptez cette bonne habitude régulièrement). Si la période de jeûne entre le diner et le petit-déjeuner est longue, vous aurez plus de chance de perdre de poids. Lorsque vous privez votre organisme de nourriture pendant plus de 11 heures, le niveau d’insuline baisse dans le sang. En parallèle, la sécrétion de l’hormone de croissance augmente et se traduit par une libération des acides gras dans la circulation sanguine, d’où une perte de la masse graisseuse.

"L’idée est de respecter une plage horaire assez longue entre le repas et le moment où on se couche"

"Attention, une personne qui dîne à 19h et qui se couche à 21h aura les mêmes effets qu’une personne qui mange à 21h et qui se couche à 23h. Ce n’est pas tant l’horaire du dîner qui importe pour la digestion et la perte de poids. L’idée est de respecter une plage horaire assez longue entre le repas et le moment où on se couche. Idéalement, il faudrait attendre 3h après le dîner pour se coucher", selon Alexandra Murcier.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Merci à Alexandra Murcier, diététicienne

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.