Toux : 10 plantes qui la soulagent efficacement

Bronchite, laryngite, trachéite, angine… À l’approche de l’hiver, les infections de la sphère ORL se font plus fréquentes. Et celles-ci s’accompagnent régulièrement de maux de gorge et de toux, sèche ou grasse. Or, les sirops pour la toux vendus sans ordonnance n’ont souvent aucune efficacité prouvée. Pire, une enquête de 60 millions de consommateurs, en partenariat avec la revue Prescrire, a révélé l’année dernière qu’une grande partie de ces médicaments sont plus dangereux qu’utiles.

L’une des alternatives possibles ? Se tourner vers les remèdes naturels, et plus particulièrement, la phytothérapie. En effet, de nombreuses plantes possèdent des vertus antitussives très efficaces. Nous vous les listons dans ce diaporama, ainsi que des recettes d’infusions issues du Dictionnaire des plantes médicinales, de Daniel Scimeca (éd. Alpen).

Les sirops pour la toux vendus en pharmacie peuvent causer une fausse route

Dans sa grande enquête, publiée en octobre 2020, l’Institut national de la consommation a analysé 132 médicaments en vente libre et compléments alimentaires. Parmi eux, 12 références de sirops pour la toux, collutoires et pastilles contre les maux de gorge. D’après leurs conclusions, aucun d’entre eux n’a fait la preuve de son efficacité contre la toux ou le mal de gorge, au-delà du simple effet placebo.

Par ailleurs, certains d’entre eux utilisent des anesthésiques locaux, tels que la lidocaïne ou la tétracaïne, pour endormir la gorge, et ainsi faire disparaître la douleur. Or, anesthésier la langue et le pharynx peut entraîner une fausse route à la déglutition, et donc un étouffement. La balance bénéfice-risque est donc défavorable pour ce type de médicaments. Pour soulager une toux bénigne, mieux vaut donc se tourner vers un remède naturel, en consultant un pharmacien spécialisé en phytothérapie.

Comment préparer un sirop de plante médicinale ?

Parmi les plantes listées dans ce diaporama, certaines s’utilisent en infusion, d’autres en sirop. Pour préparer ce dernier, rien de plus simple.

  • Ciselez les parties de la plante que vous souhaitez utiliser (tiges, feuilles et/ou sommités fleuries). Mettez-les dans une casserole. Recouvrez d’eau, de manière à laisser environ 5 cm d’eau au-dessus de la plante.
  • Portez à légère ébullition. Laissez frémir 3 à 4 minutes à couvert. Coupez le feu et laissez infuser une heure, toujours à couvert, pour conserver tous les sucs de la plante.
  • Filtrez et ajoutez du sucre, à hauteur de 75 % du poids du liquide (par exemple, pour un litre de liquide, comptez 750 g de sucre). Portez à ébullition, pour dissoudre le sucre. Baissez le feu et laissez cuire sur feu doux, jusqu’à obtenir une texture sirupeuse.
  • Versez dans des flacons stérilisés et hermétiques. Avant ouverture, conservez 3 à 6 mois dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière. Après ouverture, conservez au réfrigérateur 2 à 3 semaines maximum.

Attention : l’usage des plantes médicinales n’est pas anodin. Demandez conseil à un médecin ou à un pharmacien spécialisé, qui sauront vous conseiller sur les plantes les mieux adaptées à votre problème, vous indiquer la posologie à respecter et les éventuelles contre-indications.

Le thym

1/10
Toux : 10 plantes qui la soulagent efficacement

Le thym est efficace contre la toux sèche et le mal de gorge, grâce à ses propriétés antiseptiques et expectorantes. Mais aussi, plus largement, contre les infections de la sphère ORL. 

Utilisation en infusion : plongez 2 g de thym frais dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 5 minutes, filtrez, et buvez une tasse matin et soir, pendant trois jours consécutifs, en traitement curatif. Vous pouvez aussi consommer cette infusion pendant 30 jours en prévention, au début de l’automne et du printemps. 

La guimauve

2/10
Toux : 10 plantes qui la soulagent efficacement

Plante adoucissante, la guimauve possède des propriétés sédatives et calmantes, idéales pour apaiser les toux sèches, liées à des laryngites ou des bronchites. 

Utilisation en infusion : plongez 10 g de racine séchée pour 1 litre d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes avant de filtrer. Buvez 2 tasses par jour.

Utilisation en poudre ou extrait sec : consommez-en jusqu’à 6 g par jour.

Le serpolet

3/10
Toux : 10 plantes qui la soulagent efficacement

Par ses vertus expectorantes, antispasmodiques et antiseptiques, le serpolet est efficace en cas de toux. 

Utilisation en sirop : prenez une cuillère à soupe de sirop de serpolet, jusqu’à trois fois par jour. 

Le bouillon blanc

4/10
Toux : 10 plantes qui la soulagent efficacement

Adoucissantes, antimicrobiennes et anti-inflammatoires, les fleurs de bouillon blanc sont très efficaces contre les inflammations de la gorge et les trachéites. 

Utilisation en infusion : plongez 1,5 à 2 g de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser 15 minutes. Buvez 3 tasses par jour pendant une semaine maximum. 

Utilisation en sirop (indiquée pour les enfants) : prenez une cuillère à café, trois fois par jour, pendant une semaine maximum.

Voir la suite du diaporama

La mauve sylvestre

5/10
Toux : 10 plantes qui la soulagent efficacement

La mauve calme les affections bronchiques, les maux de gorge et la toux, grâce à ses vertus adoucissantes et antalgiques. 

Utilisation en infusion : plongez 5 g de plante sèche dans 1 litre d’eau. Laissez bouillir 5 min. Filtrez. Buvez 1 à 3 tasses par jour.

Utilisation en gélules dosées à 250 mg de poudre : 3 à 5 par jour dans un grand verre d’eau.

Le coquelicot

6/10
Toux : 10 plantes qui la soulagent efficacement

Antispasmodique et sédatif, le coquelicot calme la toux provoquée par des bronchites ou des pneumonies. 

Utilisation en infusion : versez une cuillère à café de fleurs séchées dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser une dizaine de minutes. Buvez trois tasses par jour.

La violette

7/10
Toux : 10 plantes qui la soulagent efficacement

Les fleurs de la violette odorante ont une activité expectorante, c’est-à-dire qu’elles dégagent les voies respiratoires, et sont indiquées dans le traitement de la toux. De manire générale, elles sont utiles contre les infections de la sphère ORL de type bronchite, angine ou grippe (d’autant qu’elles contribuent à faire baisser la fièvre). 

Utilisation en infusion : mélangez 50 g de fleurs de violette odorante et 50 g de fleurs de coquelicot. Versez une cuillère à café de ce mélange de fleurs dans une tasse d’eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes et ajoutez du miel. Buvez 2 tasses par jour (une seule pour les enfants de moins de 5 ans). 

Le lierre grimpant

8/10
Toux : 10 plantes qui la soulagent efficacement

Le lierre grimpant est efficace contre la toux grasse, notamment liée à une bronchite.

Utilisation en infusion : plongez un sachet-dose (ou une cuillère à café de feuilles séchées) dans 20 cl d’eau bouillante. Laissez infuser 5 min. Buvez une à 2 tasses par jour au moment des repas.

Utilisation en sirop d’extrait : avalez 1 à 3 cuillères à soupe par jour.

Le pied de chat

9/10
Toux : 10 plantes qui la soulagent efficacement

Par son action béchique, le pied de chat est indiqué dans la prise en charge de la toux, des bronchites chroniques et des trachéites. 

Utilisation en infusion : versez 1 cuillerée à soupe de fleurs séchées dans une tasse d'eau bouillante. Laissez infuser pendant 10 minutes. Ajoutez du miel et buvez 2 à 3 tasses par jour. 

Attention : l’usage des plantes médicinales n’est pas anodin. Demandez conseil à un médecin ou à un pharmacien spécialisé, qui sauront vous conseiller sur les plantes les mieux adaptées à votre problème, vous indiquer la posologie à respecter et les éventuelles contre-indications. 

Le tussilage

10/10
Toux : 10 plantes qui la soulagent efficacement

Le nom même de cette plante évoque ses propriétés puisque, en latin, tussilago signifie “qui agit sur la toux”. Le tussilage est efficace contre la toux sèche, l’inflammation des bronches et les irritations de la bouche et du pharynx. Néanmoins, son utilisation ne peut se faire que sur prescription médicale, car il contient des substances pouvant être toxiques pour le foie. 

Sources

Dictionnaire des plantes médicinales, de Daniel Scimeca (éd. Alpen).

La phytothérapie dans le traitement de la toux, Vidal. 

Comment faire son sirop médicinal alimentaire, Le chemin de la nature. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.