Maladie cœliaque : les symptomes de l’intolerance au gluten chez l’adulte

L’intolérance au gluten, ou maladie cœliaque, est à l’origine de symptômes essentiellement digestifs… mais pas uniquement ! Ces derniers disparaissent dès lors que l’on supprime le gluten de son alimentation. À l’inverse, si l’on continue de consommer cette protéine, des complications peuvent survenir sur le long terme. Dans ce diaporama, nous vous listons les signes qui doivent faire suspecter cette pathologie.

La maladie cœliaque endommage la paroi de l’intestin grêle

“La maladie cœliaque est une intolérance héréditaire au gluten, qui entraîne des altérations caractéristiques de la muqueuse de l’intestin grêle, provoquant une malabsorption”, définit Le Manuel MSD. En Europe, elle concerne environ une personne sur 150, et touche deux fois plus de femmes que d’hommes.

Les personnes qui en souffrent peuvent rester asymptomatiques durant de longues années, et ne commencer à en souffrir qu’à l’âge adulte… tandis que pour d’autres, la maladie se manifeste dès l’enfance. Leur gravité dépend de la proportion de l’intestin grêle touchée, et dont la muqueuse va s’enflammer après l’ingestion d’aliments contenant du gluten.

Intolérance au gluten : les complications possibles

Endommagée par la stimulation excessive de certains anticorps, la paroi de l’intestin grêle devient plus lisse, ce qui provoque une malabsorption des substances nutritives des aliments… et donc de potentielles carences. À terme, une maladie cœliaque non traitée entraîne des complications hématologiques, osseuses, gynécologiques, cardiovasculaires, neurologiques et hépatiques. Elle est associée à un sur-risque de maladies auto-immunes et de cancers.

Maladie cœliaque : supprimer le gluten pour éviter les complications

“Cependant, lorsque le patient cesse de consommer des aliments contenant du gluten, l’intestin grêle reprend ses fonctions normales et sa surface retrouve son aspect habituel en brosse”, précise Le Manuel MSD. Supprimer le gluten de son alimentation permet donc de limiter, en grande partie, la survenue des complications évoquées précédemment. On parle aussi de régime "no-glu". 

Le gluten est une protéine présente dans le blé, l'épeautre, l'avoine, le seigle et l'orge. Aussi, tous les aliments dérivés de ces céréales en contiennent. C’est le cas, par exemple, de :

  • la farine ;
  • les pâtes ;
  • les biscuits et viennoiseries ;
  • le pain ;
  • la levure chimique ;
  • certaines sauces en bocal ;
  • certaines épices ;
  • de nombreux plats préparés ;
  • certains bonbons et chocolats ;
  • etc.

Le malade cœliaque doit donc lire attentivement les étiquettes de chaque aliment au supermarché, afin d’éviter les aliments contenant du gluten. Dans ce diaporama, nous vous listons les symptômes d’une intolérance à cette substance.

> Envies pressantes, réveils nocturnes, gouttes dans le pantalon… ASSEZ ! Si vous êtes inquiet pour votre prostate, le chercheur Dominique Defort a conçu une vidéo dans laquelle il révèle une nouvelle solution simple, sûre et prouvée scientifiquement.

Sources

Les symptômes, le diagnostic et l'évolution de l'intolérance au gluten, Ameli.fr, 15 mars 2021.

Maladie cœliaque, Le Manuel MSD, février 2021. 

Les complications de la maladie cœliaque, Pathologie Biologie, 20 avril 2013. 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.