Sommaire

© Istock

Vous êtes sensible ou intolérant au gluten ? L’un de vos proches souffre de maladie cœliaque ? Cela n’est pas une raison pour vous priver à Noël. Il est tout à fait possible de se régaler pendant les fêtes, sans mettre sa santé en péril. Dans les pages suivantes, nous vous dévoilons cinq recettes festives, tout en gourmandise… Et sans un gramme de gluten !

Maladie cœliaque : les principaux symptômes

La maladie cœliaque, que l’on appelle aussi “intolérance au gluten”, se manifeste principalement par des symptômes digestifs : diarrhée chronique, constipation, douleurs abdominales, ballonnements, flatulences et/ou perte de poids. Ils peuvent aussi s’accompagner de signes non-digestifs, indique le site de l’Assurance maladie. À savoir :

  • une fatigue prolongée ;
  • une anémie par carence en fer ou en vitamine B9 ;
  • des aphtes récidivants ;
  • une dermatite herpétiforme ;
  • une fracture par ostéoporose ;
  • une stérilité ;
  • une neuropathie périphérique.

Si ces symptômes peuvent être véritablement handicapants, un régime sans gluten suffit à les faire disparaître. L’alimentation permet aussi de réduire les risques de complications. Alors pas question d’y faire des entorses à Noël. Voici cinq recettes qui régaleront tous les membres de la famille… intolérants au gluten ou non !

Sapin apéritif feuilleté au pesto

Ingrédients pour 8 personnes :

  • 2 pâtes feuilletées sans gluten
  • 60 g de basilic frais
  • 40 g de pignons de pin
  • 50 g de parmesan
  • 75 ml d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail
  • 1 jaune d’œuf

Commencez par préparer le pesto. Pelez et dégermez la gousse d’ail ; rincez et hachez le basilic. Torréfiez les pignons de pin quelques minutes dans une poêle, sur feu moyen, sans ajout de matière grasse. Coupez le feu lorsqu’ils sont légèrement dorés. Mixez le basilic à l’aide d’un blender. Ajoutez les pignons, l’ail et le parmesan et l’huile d’olive en filet, tout en continuant de mixer. Lorsque la sauce est lisse, arrêtez le robot.

Préchauffez votre four à 180 °C. Étalez une première pâte feuilletée et garnissez-la de pesto. Recouvrez avec la seconde pâte. Coupez-la en forme de sapin : un petit rectangle à la base, surmonté d’un grand triangle. Coupez des tronçons parallèles d’environ un centimètre de large pour faire les branches, et entortillez ces bandes sur elles-mêmes.

Dorez la pâte à l’aide d’un jaune d’œuf et enfournez pour une vingtaine de minutes. Vous pouvez découper les chutes à l’aide d’un emporte-pièce de la forme de votre choix, et les faire cuire en même temps.

Blinis de sarrasin au saumon

Blinis de sarrasin au saumon© Istock

Ingrédients pour 6 personnes

Pour les blinis :

  • 90 g de farine de sarrasin
  • 200 g de fromage blanc
  • 1 œuf
  • ½ sachet de levure chimique (sans gluten)
  • Sel, poivre du moulin

Pour la garniture :

  • 100 g de crème épaisse
  • 180 g de saumon fumé
  • 1 botte de ciboulette
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • Sel, baies roses

Préparez les blinis. Dans un saladier, mélangez la farine de sarrasin, la levure, du sel et du poivre. Ajoutez l’œuf et mélangez. Ajoutez le fromage blanc, mélangez jusqu’à obtenir une pâte lisse. Laissez reposer trente minutes au réfrigérateur.

Faites chauffer une poêle antiadhésive sur feu moyen, avec quelques gouttes d’huile d’olive. Déposez une cuillère à soupe de pâte, en l’étalant un peu pour former un petit disque. Faites cuire environ 2 minutes de chaque côté. Recommencez jusqu’à épuisement de la pâte.

Préparez la garniture. Lavez et ciselez la ciboulette. Taillez les tranches de saumon fumé en lanières. Dans un grand bol, mélangez la crème fraîche, la ciboulette et le jus de citron. Salez légèrement.

Étalez un peu de crème sur chaque blini. Pour un rendu plus chic, vous pouvez le pocher à l’aide d’une poche à douille cannelée. Recouvrez d’une lanière de saumon, roulée sur elle-même. Parsemez de baies roses concassées.

Parmentier de canard à la patate douce

Parmentier de canard à la patate douce© Adobe Stock

Ingrédients pour 6 personnes

Pour la purée :

  • 600 g de patates douces
  • 400 g de pommes de terre
  • 20 cl de lait
  • 30 g de beurre
  • 1 pincée de muscade râpée
  • Sel, poivre du moulin

Pour le hachis de canard :

  • 3 cuisses de canard confites
  • 2 échalotes
  • 1 oignon
  • Sel, poivre du moulin

Préparez la purée. Épluchez les pommes de terre et les patates douces. Coupez-les en morceaux et plongez-les dans une marmite d’eau. Portez à ébullition, puis laissez cuire environ 20 minutes - vous devez pouvoir y enfoncer facilement la lame d’un couteau. Égouttez-les et écrasez-les à l’aide d’un presse-purée.

Dans une petite casserole, faites chauffer doucement le beurre avec le lait. Lorsqu’il est fondu, ajoutez-le progressivement à la purée en mélangeant. Salez, poivrez et ajoutez une pincée de muscade râpée. Mélangez à nouveau et réservez.

Préparez le hachis de canard. Plongez la boîte de cuisses de canard confites dans un bain-marie, et laissez chauffer quelques minutes, de manière à faire fondre la graisse. Prélevez-en une cuillère à soupe pour plus tard. Récupérez les cuisses, ôtez la peau et les os, puis effilochez la viande avec une fourchette.

Épluchez et hachez l’oignon et les échalotes. Faites-les dorer dans une poêle avec la cuillerée de graisse de canard que vous avez récupéré un peu plus tôt. Ajoutez ensuite la viande effilochée et faites revenir environ 5 minutes sur feu moyen.

Préchauffez le four à 180 °C. Déposez le hachis de canard au fond d’un plat à gratin ou dans des petites cocottes individuelles. Recouvrez de purée de patate douce. Lissez et enfournez une vingtaine de minutes.

Risotto à la truffe

Risotto à la truffe© Adobe Stock

Ingrédients pour 6 personnes :

  • 450 g de riz arborio
  • 1,5 litres de bouillon de volaille (2 cubes)
  • 150 ml de vin blanc sec
  • 2 oignons
  • 45 g de parmesan
  • 20 g de truffe noire
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive
  • 2 cuillères à soupe d’huile de truffe

Épluchez les oignons et hachez-les finement. Préparez le bouillon.

Faites chauffer l’huile d’olive dans une grande casserole ou une sauteuse. Ajoutez l’échalote et laissez fondre sur feu doux, sans la laisser dorer. Ajoutez le riz et mélangez bien. Lorsque le riz est translucide, mouillez de vin blanc sans cesser de remuer.

Lorsque le vin s’est complètement évaporé, versez une louche de bouillon. Laissez cuire sur feu moyen en remuant régulièrement. Dès que le riz a absorbé le bouillon, ajoutez une nouvelle louche. Procédez ainsi pendant une vingtaine de minutes, jusqu’à ce que le riz soit cuit. En fin de cuisson, incorporez l’huile de truffe et le parmesan râpé. Dressez dans un plat de service et recouvrez de copeaux de truffe fraîche.

Bûche roulée chocolat-marron sans gluten

Bûche roulée chocolat-marron sans gluten© Istock

Ingrédients pour 8 personnes :

  • 80 g de sucre non-raffiné
  • 60 g de fécule de pomme de terre
  • 4 œufs
  • 200 g de chocolat noir
  • 200 g de crème de marron
  • 250 ml de crème entière bien froide

Faites fondre le chocolat au bain-marie, ajoutez la crème de marron, mélangez bien et laissez tiédir. Dans un saladier bien froid, montez la crème en chantilly à l’aide d’un batteur électrique. Incorporez délicatement la chantilly au mélange chocolat-marron, et réservez au réfrigérateur.

Préchauffez le four à 180 °C. Cassez les œufs en séparant le blanc des jaunes. Dans un premier saladier, montez les blancs en neige.

Dans un second saladier, fouettez les jaunes avec le sucre à l’aide d’un batteur électrique jusqu’à ce que le mélange blanchisse et double de volume. Ajoutez la fécule tamisée et mélangez doucement. Incorporez délicatement les blancs, sans les casser.

Versez la pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé, ou sur une plaque à génoise en silicone. Enfournez pour 8 à 10 minutes, de manière à ce qu’elle colore, mais reste bien moelleuse.

Dès qu’il est cuit, sortez le gâteau du four et retournez-le sur un torchon humide. Si les bords sont un peu plus secs, coupez-les, de manière à obtenir un joli rectangle de génoise. Tartinez avec la moitié de la crème chocolat-marron, sans tarder, et roulez le gâteau sur lui-même.

Recouvrez la bûche avec le reste de crème, et faites des stries avec une fourchette pour lui donner l’aspect d’une bûche de bois. Réservez au réfrigérateur, et sortez-la une quinzaine de minutes avant de servir.

> Comparez les mutuelles et augmentez le nombre de séances avec un nutritionniste !

Sources

Les symptômes, le diagnostic et l'évolution de l'intolérance au gluten, Ameli.fr

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.