Stéatose hépatique : le phénomène qui aide la maladie à progresser

Publié le 17 Septembre 2018 par Bénédicte Demmer, journaliste santé
Des chercheurs américains expliquent avoir découvert un mécanisme lié au développement de la stéatose hépatique, maladie du foie qui touche près de 20% de la population aujourd'hui. 
Publicité

© IstockSyndrome du foie gras, maladie du soda, cirrhose non alcoolique... Considéré comme une maladie plutôt rare ans les années 80, la stéatose hépatique, maladie dangereuse pour le foie concernerait maintenant près de 20% de la population. Malheureusement, lorsqu'elle se déclare la foie est déjà souvent bien attaqué et la prise en charge est difficile. Afin d'en connaître plus, des chercheurs de l'American Society for Biochemistry and molecular Biology expliquent avoir peut-être découvert que la progression de la maladie pourrait être lié à un dysfonctionnement lors de la mitochondrie, un phénomène de production d'énergie cellulaire dans l'organisme.

Publicité

Un taux de protéines plus faible chez les malades

Pour rappel, la stéatose hépatique ou NASH est une maladie due à une accumulation de graisse dans le foie qui peut conduire à une inflammation détruisant les cellules de l'organe hépatique. A la longue, cette dernière peut causer des lésions qui cicatrisent mal appelées fibroses et évoluer vers une cirrhose. Au cours de leur étude les chercheurs ont recensé 2 études.

Publicité

Les deux études menées par la Ohio Medical University (Etats-Unis) ont comparé le taux de protéines émises lors de la mitochondrie chez des souris de laboratoires atteintes de la NASH et chez un groupe qui ne l'avait pas. Résultat ? Ils se sont rendu compte que chez les souris malades le niveaux de protéines produites était détruit plus rapidement et moins actifs actives que chez les souris en bonne santé. Résultat cela implique un mécanisme de défense moins puissant pour le foie. Selon les chercheurs, le foie utilise les graisses saturés dont il est surchargé en cas de NASH pour produire de l'énergie au lieu du glucose ce qui entraîne l'endommagement de la production d'énergie et des protéines dont il a besoin, l'affaiblie et permet l'évolution de la maladie.

Comment détecter une maladie du foie ?

Parmi les symptômes révélateurs d’une maladie du foie, on note un état de grande fatigue, de faiblesse, qui perdure et n’est pas justifié par de quelconques efforts physiques. Ce peut être le signe d’une cirrhose ou d’une stéatose hépatique. Si la personne souffre d’une maladie du foie, elle risque de ressentir des douleurs situées sous les côtes, dans la partie supérieure de l’abdomen. En cas de sensations de brûlure qui irradient vers l’épaule droite, il convient de consulter son médecin.En cas de maladie du foie, des problèmes digestifs se manifestent : lourdeur dans l’estomac, nausées, perte d’appétit, voire vertiges et vomissements.

La rédaction vous recommande sur Amazon :
Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X