Sommaire

Régime : les amuse-gueules conseillés...

Régime : les amuse-gueules conseillés...

Un apéritif savoureux n’est pas forcément riche en graisses ! En période d’amincissement, si vous surveillez votre ligne ou votre santé, mieux vaut bien choisir ses alliés.

Conseil numéro 1, optez pour de... petits légumes frais : tomates cerises, radis, morceaux de chou-fleur, aiguillettes de carottes, rondelles de concombres...

Pour les rendre encore plus savoureux, trempez-les dans une coupelle de fromage blanc parfumé au citron, aux épices ou aux herbes fraîches (menthe, ciboulette et citron, basilic...).

Attention : évitez la crème fraîche trop grasse. Vous pouvez vous "lâcher" également sur les morceaux de légumes préparés au piment (sans huile), au vinaigre (type pickles anglais) ou sur les cornichons.

Apéritif : les amuse-gueules à limiter

Apéritif : les amuse-gueules à limiter

Les biscuits salés, chips et autres amuse-gueules croustillants et salés sont parmi les aliments les plus susceptibles de casser votre régime ou de vous faire grossir. Il faut impérativement les limiter.

Un, ils sont riches en graisses et denses en calories. Deux, en raison de leur cuisson à haute température, ils regorgent de sucres rapides qui conduisent à une augmentation du niveau d’insuline, l’hormone responsable du stockage des graisses. Trois, ils stimulent l’appétit !

Tout concourt à ce que vous ayez du mal à ne pas terminer le paquet : richesse en sel ("le sel appelle le sel"), texture croustillante, facilité de consommation (quoi de plus aisé qu’ouvrir un paquet devant la télévision ?)…

Olive, noix, fromage… : à oublier ?

Olive, noix, fromage… : à oublier ?

En plus des chips et des biscuits salés, vous êtes peut-être souvent tenté à l’apéritif par d’autres amuse-gueules comme les olives noirs ou vertes, les fruits oléagineux (cacahuètes, noisettes, noix de cajou, pistaches…), les petites saucisses et les dés de fromage, le tarama ou les préparations à base d’avocat.

Attention, certains sont riches en "bonnes" graisses pour le cœur (c’est le cas des olives, des fruits secs et de l’avocat)… mais tous sont très gras et souvent trop salés ! Quelles que soient leur vertus, limitez leur consommation dans le cadre de votre régime !

Fruits séchés : c’est permis ?

Fruits séchés : c’est permis ?

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les fruits séchés (à ne pas confondre avec les fruits secs traditionnels) sont eux aussi à limiter dans le cadre d’un régime. Comme les chips et les biscuits, leurs glucides sont transformés en sucres rapides par le processus industriel qui les rend croustillants.

Conséquence, il vaut mieux éviter les rondelles de bananes ou autres petits morceaux de fruits séchés (pomme, ananas, etc…). Considérez-les comme des friandises, non comme des aliments sains ou propices à la minceur et évitez-les à l’apéritif. Si vous tenez vraiment à mettre des fruits au menu, optez pour des produits frais !

Quelles sont les boissons à privilégier ?

Quelles sont les boissons à privilégier ?

A l’apéritif, choisissez plutôt une boisson non sucrée, comme un jus de tomate, une eau gazeuse (Badoit, Perrier, Salvetat, etc.) pour limiter les calories. Vous pouvez aussi opter pour une boisson alcoolisée une fois par semaine : une coupe de champagne, un verre de vin, un pastis, un whisky, une vodka.

Évitez en revanche les sodas sucrés, les jus de fruits, la bière, les vins cuits comme le porto ou les cocktails associant soda ou jus de fruit et alcool. Ces boissons augmentent fortement l’insuline dans le sang, ce qui ralentit la perte de poids et favorise le stockage des graisses.

Apéritif : craquez pour les protéines !

Apéritif : craquez pour les protéines !

Si vous avez vraiment faim (ce qui arrive parfois en période de régime), les crudités ne vous suffiront pas à l’apéritif... et vous risquez de craquer. Tournez-vous alors vers des aliments riches en protéines, mais pauvres en graisses et en glucides.

Par exemple :

  • Des petits morceaux de jambon, cuit ou cru (en prenant soin de ne pas manger le gras).
  • Du saumon fumé.
  • Quelques bâtons de surimi.

Conjugués aux crudités riches en fibres, ces aliments bourrés de protéines devraient vous rassasier et vous permettre d’attendre jusqu’au repas sans trop souffrir.

Comment se déshabituer des biscuits salés ?

D’abord, modérez votre consommation. Contentez-vous de piocher un biscuit de temps en temps et, les autres fois, passez-les à votre voisin… sans y toucher ! Ensuite, prenez des crudités : tomates cerises, bâtonnets de carotte ou concombre, radis, etc.

Leurs fibres ralentissent l’assimilation des sucres rapides des biscuits salés ou des chips. De plus, ils vous faciliteront la tâche pour modérer les quantités de biscuits secs.

Enfin, rétablissez l’équilibre par la qualité de votre repas : crudités, salade ou potage en entrée ; viande peu grasse ou poisson avec des légumes verts et un filet d’huile d’olive ou de colza ; dessert à base de fruits (clafoutis, salade de fruits, tarte).

> Téléchargez gratuitement votre guide mutuelle senior 2022 et économisez sur votre facture santé ! En savoir plus >

mots-clés : Régime sans sel
Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.