Attention si vous avez de l'hypertension. Souffrir d’hypertension artérielle doublerait le risque d’être atteint d’épilepsie. C’est ce qu’il ressort d’une étude publiée le 16 novembre dernier dans la revue Epilepsia. Alors que l'AVC est la cause la plus fréquente d'épilepsie chez les personnes âgées, des chercheurs ont étudié le lien de cause à effet entre hypertension artérielle et épilepsie chez les personnes âgées de plus de 45 ans.

Au cours de l'étude internationale réalisée sur 2 986 adultes américains d'un âge moyen de 58 ans, 55 nouveaux cas d'épilepsie ont été constatés pendant les 19 ans du suivi. Résultat, selon l’étude, l'hypertension, définie comme la présence d'une pression artérielle élevée ou l'utilisation de médicaments antihypertenseurs, est liée à un risque presque deux fois plus élevé de développer de l'épilepsie.

Un facteur aggravant à prendre en considération quand on sait que l’épilepsie est la troisième maladie neurologique chez les personnes âgées après les AVC et les maladies liées à la démence. À l’inverse, les chercheurs ont aussi étudié à titre de comparaison d’autres facteurs de risque, comme le diabète ou le tabagisme, et aucun ne favorisait l’épilepsie. Contrôler sa tension permettrait donc de réduire les risques de souffrir d'épilepsie.

L'hypertension prédit l’épilepsie chez les personnes âgées

Pendant les recherches, les participants à l’étude ont passé un premier examen médical entre 1991 et 1995 et ont ensuite été suivis pendant 19 années. "Notre étude montre que l'hypertension, un facteur de risque vasculaire commun et modifiable, est un facteur de prédiction indépendant de l'épilepsie chez les personnes âgées", a déclaré la co-auteure principale Maria Stefanidou, de la Boston University School of Medicine.

"Même si les études épidémiologiques ne peuvent montrer qu'une association et non une causalité, cette observation peut aider à identifier des sous-groupes de patients qui bénéficieront d'une gestion ciblée et agressive de l'hypertension et encourager la réalisation d'études cliniques dédiées qui se concentreront sur des interventions précoces pour réduire le fardeau de l'épilepsie à un âge avancé", a-t-elle ajouté.

Pour information, sachez qu’on parle d'hypertension artérielle quand la pression du sang dans les artères est trop élevée. Vous souffrez d’hypertension si votre tension artérielle est supérieure au repos à 140 mmHg (millimètres de mercure) pour la pression systolique et 90mmHg pour la pression diastolique.

Selon la chercheuse, ces travaux devraient impacter la gestion de l’hypertension par les services de santé publique. "Étant donné que l'hypertension est un facteur de risque très répandu, qui devrait augmenter à court terme et reste fréquemment non traitée, nos résultats devraient influencer les services de santé publics, car l'hypertension peut-être maîtrisée", assure en effet, Maria Stefanidou.

Pour rappel, selon les données de l’Inserm, plus de 600 000 personnes souffrent actuellement d’épilepsie en France. L’épilepsie est une maladie neurologique chronique provoquant des crises. Il s’agit d’une perturbation électrique du cerveau qui déclenche de nombreux symptômes, classiquement des tremblements plus ou moins importants. Elle peut apparaître à n’importe quel âge, mais survient plus fréquemment chez les enfants et adolescents, ou au contraire chez les personnes âgées.

Lors des crises d'épilepsie, il existe un risque de traumatisme et de blessures corporelles du fait des mouvements incontrôlables et de la perte de conscience.

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

Vascular risk factors as predictors of epilepsy in older age: The Framingham Heart Study, 16 novembre 2021, Epilepsia.

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/epi.17108  

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.