Parkinson : 6 signes revelateurs durant le sommeil

"La maladie de Parkinson se caractérise par la disparition progressive de certains neurones du cerveau, décrit le ministère de la Santé. La conséquence de cette disparition neuronale est la diminution de la production de dopamine dans une région essentielle au contrôle des mouvements. De ce fait, la maladie de Parkinson est avant tout une maladie qui touche les fonctions motrices".

Cette maladie neurodégénrative se manifeste en principe chez des sujets de plus de 50 ans. On compte environ 200 0000 malades en France. Chaque année, 25 000 nouveaux cas se déclarent chaque année.

Si les tremblements constituent le symptôme le plus connu, d'autres indices doivent vous alerter. A priori, la maladie de Parkinson engendrerait aussi des symptômes durant le sommeil. C'est en tout cas qu'affirme la Cleveland Clinic.

"La maladie de Parkinson et le sommeil sont liés de manières complexes que même les scientifiques ne comprennent pas encore complètement", estiment les experts.

Il semblerait que près de deux personnes sur trois atteintes de la maladie de Parkinson présentent des symptômes la nuit. "Plus de 50% des personnes ayant la maladie de Parkinson souffrent d’insomnie chronique. Il s’agit surtout de longues périodes de réveil la nuit (en moyenne, le tiers de la nuit) et de réveils trop matinaux", partage l'association France Parkinson. On passe en revue ces symptômes dans notre diaporama.

Parkinson : les 3 symptômes les plus courants

Néanmoins, toutes les personnes atteintes de la maladie de Parkinson n'ont pas de problèmes de sommeil pour autant. Et au contraire, ce n'est pas parce que vous avez des troubles du sommeil que vous êtes victimes de la maladie de Parkinson.

Il faut garder en tête que la plupart des patients concernés commencent à développer des symptômes après 50 ans.

Selon le NHS (système de santé publique britannique) on retrouve trois principaux symptômes : les secousses involontaires de certaines parties du corps, les mouvements lents et la raideurs des muscles.  Selon l'association France Parkinson, "certaines personnes peuvent présenter des comportements moteurs anormaux en dormant : faire des mouvements très brusques, tenter de se lever, souvent en parlant ou en criant".

Consultez un médecin généraliste si vous présentez ce genre de symptômes et surtout si vous avez plus de 50 ans.

L'association France Parkinson prodigue quelques conseils pour éviter ce type de symtômes nocturnes

  • Habits amples, confortables, et faciles à enfiler/enlever
  • Médicaments à portée de main, avec une petite bouteille d’eau à bec verseur
  • Draps et couvertures confortables, bien bordés
  • Ne pas oublier, que la dépression est un important facteur d’insomnie
  • En cas de nécessité, il existe des lits médicaux aidant à se redresser

> Téléchargez gratuitement le guide mutuelle senior 2022 ! En savoir plus >

Sources

https://www.express.co.uk/life-style/health/1523684/parkinsons-disease-signs-insomnia-vivid-dreams

https://www.franceparkinson.fr/vivre-avec-la-maladie/conseils-pratiques/sommeil/ 

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.