Mal aux yeux : les traumatismes oculaires les plus fréquents

Un choc survenu au niveau de l'œil constitue un traumatisme oculaire. Il peut provoquer une forte douleur de l'œil et peut entraîner une diminution de l'acuité visuelle parfois totale. L'œil est un organe très fragile et sa contusion ne doit jamais être prise à la légère.

Publicité

5577411-inline-500x333.jpg© Istock©iStock

Quels sont les traumatismes oculaires les plus fréquents ?

Les traumatismes oculaires sont de gravité variable. Le traumatisme oculaire le plus fréquent, et le moins grave, correspond à la simple poussière dans l'œil. On peut aussi observer des contusions plus graves, par projection de corps étrangers solides qui peuvent léser la cornée ou par projections de liquides toxiques qui peuvent entraîner des brûlures. L'œil devient alors très douloureux, le sujet a des difficultés à le garder ouvert et l'acuité visuelle peut baisser considérablement.

A lire aussi : Généralités

Publicité
Publicité

Que faire face à un traumatisme oculaire ?

L'œil est une des parties du corps humain les plus fragiles. Un traumatisme oculaire est donc toujours une urgence ophtalmologique. Il est conseillé de consulter un ophtalmologiste rapidement lorsqu'un corps étranger liquide ou solide est entré en contact avec l'œil. Le médecin évalue les dégâts causés et retire éventuellement le corps étranger si celui-ci est encore présent. Il prescrit un collyre cicatrisant et antalgique. Il prévient surtout le risque de surinfection, qui pourrait endommager l'œil définitivement, par un collyre antibiotique. Une surveillance régulière doit être entreprise jusqu'à la cicatrisation totale.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X