Vous allez sans doute revoir à la baisse votre consommation de café. Selon des chercheurs américains de l’Icahn School of Medicine at Mount Sinai (New York), plusieurs travaux internationaux compilées ont mis en lumière le lien de causalité entre une forte consommation de café et un risque plus élevé d’être touché par un glaucome, une maladie dégénérative qui finit par vous rendre aveugle.

Une piste alimentaire, grande première pour la maladie

Ces informations, publiées dans l’édition du mois de juin de la revue scientifique Ophthalmology, sont le fruit de données recueillies auprès d’UK Biobank, une grande base de données médicales, rassemblant 120 000 participants. Les volontaires, âgés de 39 ans à 73 ans, ont transmis aux chercheurs leurs données de santé et fragments d’ADN.

Ils se sont aussi adonnés à un questionnaire au sujet de leurs habitudes alimentaires, entre 2006 et 2010, portant sur le nombre de boissons caféinées qu'ils boivent quotidiennement, la quantité d'aliments à base de caféine qu'ils consomment ainsi que le format et la taille des récipients et verres utilisés. Leur vision à par ailleurs été contrôlée, ainsi que leurs antécédents familiaux, afin de savoir si des cas de glaucome avaient été reportés au sein de leur famille. Trois ans après le début de l'étude, les sondés ont subi un contrôle de leur pression intra oculaire (PIO). Plus cette pression est élevée, plus le risque de développer un glaucome est important.

Glaucome : des prédispositions génétiques aggravées par le café

Première cause de cécité aux Etats-Unis, le glaucome touche 3 millions d’Américains et 1 million de Français, un chiffre en évolution à travers le monde.

"Nous avons précédemment publié des travaux suggérant qu'une consommation élevée de caféine augmenterait le risque de glaucome à angle ouvert (forme de glaucome la plus courante, NDLR) chez les personnes ayant des antécédents familiaux de la maladie” a déclaré l'auteur principal et correspondant Louis R. Pasquale, vice-président de la recherche en ophtalmologie pour le Mount Sinai Health System. “Dans cette étude, nous démontrons qu'une relation de cause à effet entre la consommation élevée de caféine et le glaucome n'était évidente que chez les personnes présentant le pointage de risque génétique le plus haut pour une pression oculaire élevée".

Concrètement, cela signifie que votre disposition génétique à atteindre une pression oculaire élevée vous rend plus à risque que d’autres, face au glaucome. Les travaux indiquent ainsi que boire plus de trois tasses de café par jour, quand vous avez une forte pression oculaire, multiplie par quatre le risque de glaucome.

"L'étude de la UK Biobank nous aide à en apprendre plus que jamais sur la façon dont nos gènes influent sur le risque de glaucome et sur le rôle que nos facteurs comportementaux et environnementaux pourraient jouer. Nous sommes impatients de continuer à développer nos connaissances dans ce domaine" indique le coauteur de l'étude, Anthony Khawaja, professeur associé à l'Institut d'ophtalmologie de l'University College London (UCL) et chirurgien ophtalmique au Moorfields Eye Hospital.

Sources

Mount Sinai : https://www.mountsinai.org/about/newsroom/2021/high-caffeine-consumption-may-be-associated-with-increased-risk-of-blinding-eye-disease

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.