Sommaire

Certes, le cristallin et la cornée vous offrent une filtration naturelle. Toutefois, lors des journées ensoleillées, il n’est pas question de priver vos yeux d’une bonne protection solaire. Non seulement, le port de lunettes de soleil évite l’éblouissement, mais il prévient aussi les dangers comme les ultraviolets ainsi que les agressions physiques comme le vent, le sable et les pollens.

Il n’y a pas d’âge pour protéger vos yeux du soleil. Les ultraviolets n’épargnent personne. Si les yeux des enfants sont encore plus fragiles (jusqu’à 12 ans, le cristallin ne joue pas encore son rôle de filtre contre les UV), les adultes ne doivent pas prendre les dangers du soleil à la légère. À terme, les UV peuvent être à l’origine du développement de la cataracte, lésions et de la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge).

Pour vous prémunir, il s’agira de choisir les bonnes lunettes de soleil et de les porter dès que ce dernier pointe le bout de son nez.

"Sans lunettes, on peut risquer jusqu’à des lésions irréversibles de la rétine"

Si les ultraviolets sont invisibles à l’œil nu, ils sont loin d’être sans danger. Avant tout, il faut bien prendre conscience qu’ils sont omniprésents : à la plage, mais aussi dans la mer, dans l’herbe, à la montagne et sur les pistes de ski.

Vous exposer au soleil sans lunettes peut générer des brûlures de toutes les structures de l’œil, à savoir la cornée (particulièrement dans les endroits très ensoleillés avec beaucoup de réverbération, comme au ski) et la rétine, nous indique le Dr Matilda Fabbro, interne en ophtalmologie. "On peut aller jusqu’à des lésions irréversibles de la rétine si on regarde le soleil trop longtemps", avertit l’experte.

"Il n’y a pas d’âge pour être en danger. À partir du moment où l’on s’expose au soleil, il faut porter des lunettes, donc dès le plus jeune âge", ajoute Matilda Fabbro.

Outre les brûlures, sans lunettes, on risque l'ophtalmie. Il s’agit d’un véritable "coup de soleil" causé par une très forte exposition. Le risque est majeur en montagne.

Derrière la cornée et l'iris se trouve le cristallin. Particulièrement sensible, ce dernier absorbe une grande partie des UV. Plus vos yeux seront exposés, plus le cristallin vieillira rapidement et deviendra plus opaque. Ce phénomène est propice à la cataracte, assez fréquente après 65 ans. La DMLA est aussi un risque à ne pas négliger.

À l’aide d’une opticienne, on vous aide à choisir les montures qui vous protègeront le mieux du soleil. Rendez-vous pages suivantes.

Sources

Merci à Angélique Saumier, opticienne à Optique Morice (Saverne, 67)

Merci au Dr Matilda Fabbro, interne en ophtalmologie

Notre Newsletter

Recevez encore plus d'infos santé, en vous abonnant à la quotidienne de Medisite.

Votre adresse mail est collectée par Medisite.fr pour vous permettre de recevoir nos actualités. En savoir plus.