Tension oculaire : 3 causes possibles

Publié le 19 Janvier 2019 par La Rédaction Médisite
La tension oculaire est mesurée par un ophtalmologiste. Si elle est supérieure à la norme, alors des risques de complications, comme l’apparition d’un glaucome, existent. Qu’appelle-t-on tension oculaire ? Quelles sont les causes d’une tension oculaire élevée ? Le stress et le cholestérol ont-ils un impact sur la tension oculaire ? Le point sur ce problème de santé des yeux.
Publicité

© Istock

La tension oculaire : de quoi s’agit-il ?

La tension oculaire se mesure au niveau des yeux. La partie antérieure de l’œil, entre la cornée et le cristallin, est remplie d’un liquide transparent appelé humeur aqueuse. Celui-ci se renouvelle toutes les deux ou trois heures : c’est-à-dire qu’il en est produit autant qu’il en est évacué, pour maintenir la pression intraoculaire constante. Il y a hypertension oculaire, ou hypertonie oculaire, si l’humeur aqueuse ne s’évacue pas correctement ou si sa production est excessive. La norme, concernant la tension oculaire, est une pression intraoculaire comprise entre 10 mmHg et 20 mmHg en cas d’absence de problème de santé des yeux. Au-delà de 21 mmHg, il y a hypertonie oculaire.

Publicité

Tension oculaire élevée et stress oculaire

Le stress oculaire peut induire une augmentation de la tension oculaire. Le travail sur écran, en maintenant le regard fixe avec très peu de clignements des paupières, est source de stress oculaire et donc de tension oculaire. Pour diminuer ce stress, il est conseillé : - de faire des pauses devant son écran ; - de pratiquer le yoga des yeux ; - de bien régler la luminosité ; - d’hydrater ses yeux avec des larmes artificielles si nécessaire.

Publicité

Tension oculaire élevée et cholestérol

Une tension oculaire élevée peut être due à une évacuation insuffisante de l’humeur aqueuse hors de l’œil. L’évacuation de l’humeur aqueuse se fait par un filtre, le trabéculum, à l’angle de l’iris et de la cornée, avant de rejoindre le système veineux. Si ce filtre est bouché, si la circulation veineuse est entravée, alors l’humeur aqueuse ne peut plus être correctement évacuée et induit une pression intraoculaire élevée. C’est là que le cholestérol intervient. En effet, en cas de taux de cholestérol élevé (mauvais cholestérol), les lipides vont se déposer sous la forme de plaques d’athérome sur les parois des artères et entraver la circulation veineuse. Or, l’humeur aqueuse s’évacue par le système veineux. Toute perturbation de la circulation sanguine affectera donc l’évacuation de l’humeur aqueuse et donc la pression à l’intérieur de l’œil. Il faut donc surveiller son taux de cholestérol à la fois pour réduire le risque de maladies cardiovasculaires et le risque de tension oculaire.

Uvéite et tension intraoculaire

L’inflammation de l’intérieur de l’œil (uvée), due à une uvéite, peut induire une augmentation (uvéite hypertensive) ou une diminution de la tension oculaire (uvéite hypotensive). L’uvéite a pour symptômes des douleurs oculaires, des larmoiements, une hypersensibilité à la lumière et une diminution de l’acuité visuelle. Sa prise en charge passe par la prescription d’anti-inflammatoires locaux ou oraux de type corticoïdes.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !
X